Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMy Dying Bride › The light at the end of the world

My Dying Bride › The light at the end of the world

cd | 9 titres

  • 1 She is the dark [8:27]
  • 2 Edenbeast [11:26]
  • 3 The night he died [6:29]
  • 4 The light at the end of the world [10:45]
  • 5 The fever sea [4:13]
  • 6 Into the lake of ghosts [7:11]
  • 7 The Isis script [7:11]
  • 8 Christliar [10:33]
  • 9 Sear Me III [5:27]

enregistrement

Academy studios, juin - août 1999

line up

Aaron (chant), Andrew (guitares), Ade (basse), Shaun (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
doom metal
Styles personnels
doom death

Cet album signe enfin le grand retour de MDB. Exit les violons et pianos en pagaille, le groupe revient à quelque chose de plus basique, définitivement doom. Première surprise, l'ambiance sonore à été très travaillée, une utilisation judicieuse des claviers contribue à donner une ambiance chaleureuse à cet album. Les vocaux se font beaucoup plus variés, Aaron jongle avec aisance entre voix dépressives et chantées, vocaux death, voire black sur certains morceaux (cf. l'excellent "She is the dark"). Les morceaux sont une fois encore très longs, mais MDB maîtrise parfaitement son affaire et les breaks/contre-breaks sont impressionants d'efficacité, "Edenbeast" est à ce titre un de leurs meilleurs morceaux. Les riffs sont moins saccadés, le son est toujours aussi lourd mais moins pénible. L'album est une alternance entre morceaux lents et rapides, on remarquera plus particulièrement le doublet du très laborieux "The light at the end of the world" (qui sert de titre à l'album) et du très death et très speed "The fever sea". La suite n'est pas pour autant traitée à la légère, on se laisse envoûter par le sublime "Into the lake of ghosts", puis on sursaute à l'écoute des violents "The Isis script" et "Christliar". L'album s'achève en douceur avec le "Sear Me III" troisième du nom, plus proche des précédentes compos du groupe. Un excellent album, autant pour ceux qui veulent découvrir le groupe que pour les fans avertis.

note       Publiée le jeudi 1 novembre 2001

partagez 'The light at the end of the world' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The light at the end of the world"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The light at the end of the world".

ajoutez une note sur : "The light at the end of the world"

Note moyenne :        45 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The light at the end of the world".

ajoutez un commentaire sur : "The light at the end of the world"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The light at the end of the world".

Wotzenknecht › jeudi 27 juin 2013 - 08:40  message privé !

En ces temps caniculaires (+25, ne rigolez pas) je ressors cet album régulièrement. Sinueux et labyrinthique en diable, l'enchaînement des deux premières pistes est imparable. On se perd un peu dans les dédales des suivants, avec quelques longueurs qui fatiguent les jambes, mais il ya toujours un peu d'air frais au pied des murs de pierre. Le gros redémarrage avec 'The Fever Sea' défonce tout.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › mardi 16 décembre 2008 - 18:41  message privé !

J'ai tellement aimé la première ligne de guitare de "Into the Lake of Ghosts", que c'est un peu pour ça que j'ai commencé la gratte. Et c'est un peu pour ça que j'ai arrêté aussi.

Note donnée au disque :       
Painkiller › mercredi 14 mai 2008 - 02:40  message privé !
J'ai pas dis le contraire, mais ça résume bien la musique de My Dying Bride. :)
Note donnée au disque :       
absinthe_frelatée › mercredi 14 mai 2008 - 01:28  message privé !
C'est pas plutôt des paroles de SODWOL ça? The Prize Of Beauty même.
Painkiller › mercredi 14 mai 2008 - 01:11  message privé !
She waits for me in my dreams, every nights misery brings.
Note donnée au disque :