Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHPierre Henry (b.1927) › Intérieur / Extérieur

Pierre Henry (b.1927) › Intérieur / Extérieur

  • 1997 • Philips 462 132-2 • 1 CD

15 titres - 65:00 min

  • 1/ La terre (3:13)
  • 2/ Prémonition (2:52)
  • 3/ Conflit (5:35)
  • 4/ Etranglement (3:15)
  • 5/ Châtiment (3:35)
  • 6/ Enfer (4:42)
  • 7/ Automne (3:50)
  • 8/ Renaissance (5:40)
  • 9/ Départ (3:34)
  • 10/ Formation (6:57)
  • 11/ Agitation (2:34)
  • 12/ Paysage (6:43)
  • 13/ Respiration (2:57)
  • 14/ Etouffement (3:14)
  • 15/ Ciel (4:52)

enregistrement

Studio Son/Ré, Paris, France, 1996.

line up

Pierre Henry (réalisation sonore, piano, voix et appeaux)

remarques

Il s'agit d'une commande d'Etat à l'occasion du "Festival d'automne à Paris". Création en concert du 21 octobre au 30 novembre 1996 dans le cadre des soirées "Pierre Henry chez lui".

chronique

"Mesdames, Messieurs, soyez ce soir frappés de lumières et de sons. L'air qui virevolte parmi les portes entrebaillées de cette maison et entoure ces objets/peintures, fourmille d'apparences fantastiques. Un air pourtant transparent nous invite à en percevoir les voix : vibrations, claquements, étirements. Le thème de l'oeuvre d'aujourd'hui est proche d'un livre des morts qui serait découpé à mon gré. (...) Je rêverai pendant ce concert d'un geste, d'un voyage, d'odeurs, de paysages, de métamorphoses. Dans le studio, je mélangerai ces perceptions vers vous dans la maison. Les machines ne seront là que pour transmettre. (...) On se fond en soi-même. Une lente échappée se dégage de la chair et des os. C'est la brusque plongée dans l'inconscient de la mémoire. Une autre dimension, où s'étale l'immense et terrible pays de son Moi. L'esprit ne s'y retrouve pas toujours. Il se recroqueville. Il hurle. Il va." C'est ainsi que le compositeur donnait le programme d' "Intérieur / Extérieur" aux heureux privilégiés qui allaient assister à la série de concerts "Pierre Henry chez lui" en 1996 ; et il semble difficile de mieux dire. Rue de Toul, dans le douzième arrondissement de Paris, au milieu de l'invraisemblable musée de bidules et de machines en tous genres, et de l'extraordinaire bibliothèque de sons du compositeur (des dizaines de milliers de bandes magnétiques accumulées au fil des ans, rangées par thèmes, qui tapissent tous les murs de la maison), on eut droit durant quelques soirées à un étrange défilé de fantômes : gargouillis, étouffements, hurlements de terreur, cris rauques et monstreux, rires déments ; ce voyage dans les tréfonds d'un subconscient qui pourrait aussi être le nôtre n'est pas de tout repos. Commencez par en écouter la sixième étape, "Enfer", et vous en serez immédiatement convaincus. Sur certains titres, la rythmique est donnée par la déformation de samples du groupe "Violent Femmes", ce qui rajoute du piment à la sauce. Dans la deuxième partie de l'oeuvre, l'atmosphère s'apaise quelque peu, mais l'auditeur reste toutefois perdu dans un paysage ténébreux. Véritable archétype d'un genre et d'un style, "Intérieur / Extérieur", contrairement à d'autres très grandes réussites de Pierre Henry, comme "Apocalypse de Jean", n'est constituée que de sons "concrets", dénuée de tout son synthétique : cela renforce l'intérêt qu'elle soulève, démontrant toute l'étendue du pouvoir de cette musique.

note       Publiée le jeudi 10 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Intérieur / Extérieur".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Intérieur / Extérieur".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Intérieur / Extérieur".

Thierry Marie › jeudi 8 juillet 2010 - 18:27  message privé !

Pour moi, Pierre Henry est un absolu. "A la droite de Dieu", il y a Miles Davis, Frank Zappa, Mozart. Et Christian Vander. Et Pierre Henry... Avec ce cédé, nous avons une de ses oeuvres les plus directes, les plus 'faciles': c'est juste du bonheur...

Note donnée au disque :