Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIThe Invisible Frog › Space makes noise

The Invisible Frog › Space makes noise

cd • 10 titres

  • 1Pulsar#10:33
  • 2Pulsar#11:06
  • 3Pulsar#11:53
  • 4Pulsar#11:08
  • 5Sound Waves of a Black Hole7:46
  • 6Pulsar#22:20
  • 7Pulsar#21:17
  • 8Pulsar#30:51
  • 9Pulsar#31:14
  • 10Pulsar#310:40

enregistrement

Studio Amanita, France, 17,18 et 19 octobre 2004

line up

Nicolas (batterie), Duby (guitare)

remarques

chronique

Styles
hardcore
Styles personnels
experimental > noise

On se souvient de The Invisible Frog. Enfin, ceux qui les ont écoutés et ceux qui les ont vus s'en souviennent assurément. Encore une de ces musiques qui déchaîne les passions, entre séduction et dégoût. Pas de place au juste milieu. "First draft", leur première démo, était prometteuse, et c'est fort d'un parcours scénique soutenu que nos compères sont rentrés cette fois en studio pour réaliser l'extrême "Space Makes Noise" sous la tutelle de Weasel Walter (The Flying Luttenbachers). Dieu, ce qu'il a moyen de faire comme vacarme avec juste une guitare et une batterie ! On a parfois tendance à l'oublier. Duby et Nicolas ne s'en privent pas au cours de ce disque d'une demi-heure à peine, élevant presqu'au rang d'épreuve athlétique leur performance. En même temps, vous me direz que je ne suis peut-être pas le mieux placé dans l'équipe rédactionnelle pour en parler. Bein, commencez par essayer et puis revenez ici qu'on en discute. Intercalé entre les différentes variations de "Pulsar", exception faite de son dernier mouvement, autant de flash courts et intenses où croches et doubles croches alternent pour une multitude de déclinaisons possibles créant cette sensation extatique si particulière, on trouve un titre plus imposant comme "Sound Waves of a Black Hole", avec ce qui ressemble à un début, un milieu et à une fin, avec un tempo lourd et un riff bien cra et méchant. Les headbangers vont adorer. On peut entendre aux travers de ses assauts intempestifs l'influence directe ou indirecte, revendiquée ou répudiée, de sommités tels que les Ruins, Don Caballero, Napalm Death (en cherchant bien) en passant par une foultitude de groupes artistiquement imprégnés de l'étiquettage Skin Graft. La musique de The Invisible Frog est une course. Une bataille vécue de l'intérieur. Non sans créer des dommages collatéraux... Nicolas, le batteur de Inner Death Experience, s'en est allé rejoindre sa formation d'origine, laissant pour l'instant Duby seul au commande d'une machine incontrôlable bouffeuse d'énergie. Si le disque est intense, la démo "We Are All Repeaters..." est plus proche du profil que The Invisible Frog affiche aujourd'hui.

note       Publiée le mardi 8 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Space makes noise".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Space makes noise".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Space makes noise".