Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNew Model Army › Thunder and consolation

New Model Army › Thunder and consolation

cd | 15 titres

  • 1 I love the world
  • 2 Stupid questions
  • 3 225
  • 4 Inheritance
  • 5 Green and grey
  • 6 Ballad of Bodmin Pill
  • 7 Family
  • 8 Family life
  • 9 Vagabonds
  • 10 125 mph
  • 11 Archway towers
  • 12 The charge
  • 13 Chinese whispers
  • 14 Nothing touches
  • 15 White coats

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré aux Sawmill Studios, Gollant, Cornouaille, Angleterre, au Manor, Angleterre et au Lodge, Angleterre.

line up

Jason Harris (basse, clavier, guitare, chœurs), Rob Heaton (batterie, chœurs, basse), Ed Elain Johnson (violon), Justin Sullivan (chant, guitare, claviers)

chronique

Mon New Model Army favori ! Tout ce que Justin Sullivan et sa bande sont capables de faire de bon est là-dedans ! Affinant sans cesse le tir, le groupe avait atteint une maturité mélodique indéniable sur le précédent opus, l'excellent 'Ghost of Cain'. Histoire de progresser encore, il a encore développé certains éléments tels que le jeu de clavier qui, bien que discrêt, apporte un plus légérement inquiétant (l'intro de 'I love the world' et surtout l'excellent et triste 'White world'). Ce n'est pas la seule surprise, la meilleure étant la présence d'un violon sur 'Family' ou le splendide 'Vagabonds', peut-être la meilleure chanson jamais écrite par New Model Army, qui lui confère une touche quasi 'celtique'. Et ce n'est pas tout, citons encore 'Inheritance' construit sur un roulement de batterie et la voix, le tout pimenté de temps à autre d'une note grave de piano et le beau et mélancolique 'Nothing touches' où l'on retrouve la présence du violon en arrière-fond. Douce et presque cuchotée, cette ballade a quelque chose de très apaisant, comme une lueur d'espoir, avant le nettement plus désanchanté 'White coats'. Mais New Model Army n'a pas renoncé pour autant à son rock pêchu et torturé mâtiné de gothique et d'éléments folk. Les excellents 'The charge', 'Ballad of Bodmin Pill', 'I love the world', 'Family','White coats' ou 'Vagabonds' auront tôt fait de séduire les amateurs d'énergie noire par leur rythmique entraînante et quelques belles guitares. Vocalement, Justin semble au mieux de sa forme, sa voix est moins rageuse mais n'a rien perdu de sa passion ni de sa profondeur. Niveau mélodique, il est vrai que 'Thunder and consolation' est plus ouvert que les autres opus, sans pour autant trahir le côté 'sans concession' de ses lignes; une merveille !

note       Publiée le samedi 5 mars 2005

partagez 'Thunder and consolation' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Thunder and consolation"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Thunder and consolation".

ajoutez une note sur : "Thunder and consolation"

Note moyenne :        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Thunder and consolation".

ajoutez un commentaire sur : "Thunder and consolation"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Thunder and consolation".

ledl › dimanche 29 octobre 2017 - 19:04  message privé !

Ne pas oublier "Green and grey", qui me fait frisonner... Et pour ce qui est de la capacité à engendrer des refrains accrocheurs, oui, il y a bien du Jaz dans Justin!

Raven › jeudi 24 mars 2016 - 03:11  message privé !
avatar

Justin Sullivan est décidément parent avec Jaz Coleman, même si son charisme est beaucoup plus terre-à-terre, l'accent ou les intonations parfois très similaires avec le chant clair colemanien (cf le premier morceau par exemple) déjà, mais aussi les paroles, et le personnage un peu... Lancinante sensation qui revient souvent avec NMA chez moi. Quant à cet album, pour moi il reste clairement en-dessous de Ghost of Cain (insurpassable je pense), et même un chouia en-dessous de No Rest for The Wicked ; je lui trouve des refrains moins inspirés que sur GoC, un feeling plus raide, moins spontané et des contrastes moins saisissants malgré quelques purs moments ; frais, agréable, mais sans plus. Et beaucoup moins goth. Je l'écoute un peu comme un vieux U2 en fait.

Note donnée au disque :       
zugal21 › lundi 6 janvier 2014 - 21:20  message privé !

Je souhaite enfoncer une porte ouverte, en utilisant un concept bien connu quoi que limitatif : New Model Army est totalement un groupe du Côté Clair de la Force. Même dans sa colère. Je me trompe ?

Note donnée au disque :       
nicliot › vendredi 3 janvier 2014 - 20:18  message privé !

Toujours aussi plaisant à écouter

Note donnée au disque :       
22goingon23 › mercredi 11 décembre 2013 - 18:58  message privé !

Héroïque et combatif le haut Clan NMA, cher Zuggy !! On s'remonte le moral en famille avec du Vengeance et son chorus sacrificiel Getting The Bastard !! Grand moment :=)