Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAll My Faith Lost › As you're vanishing in silence

All My Faith Lost › As you're vanishing in silence

cd • 11 titres

  • 1Come closer my lover
  • 2Your silent tears
  • 3Rain has fallen all the day
  • 4She came to me
  • 5At that hour
  • 6Triste quiete
  • 7All day I hear your voice
  • 8Disclose your eyes
  • 9Sleep now
  • 10Autumn
  • 11Silent lady

enregistrement

Ecrit, enregistré et poduit par All My Faith Lost, Italie, 2003-2004

line up

Federico (chant, guitares, claviers), Viola (chant, flutes, piano), Francis (guitares, piano, claviers)

remarques

Premier pressage de 1000 exemplaires en digipack
Musique initialement composée en 2003 pour le un cd-r, 'Chamber Music' qui n'a finalement pas vu le jour.

chronique

Toujours découvreur de talent avisé, Roger Karmanik agrandit sa section heavenly dark avec All My Faith Lost, que l'on pouvait déjà entendre sur le dernier sampler en date, 'Flowers made of snow'. Cette jeune formation italienne a déjà quelques cd-r démos à son actif et leur arrivée sur le label suédois est donc une sacrée aubaine pour bénéficier de conditions de travail optimales. Et cela devient évident à l'écoute de ce 'As you're vanishing in silence', qui offre la part belle aux atmosphères heavenly très mélancoliques relevant d'un romantisme des plus délicats, triste et plutôt noir. En évitant les clichés gothiques qui sont souvent l'apanage de ces formations, les italiens font dans la sobriété. Point d'arrangements pompeux ou de voix ridicules : bien au contraire le mariage des guitares classiques et folk, du piano et des chants langoureux ou éthérés nous transporte dans un univers intime d'une émouvante sincérité. Qu'il s'agisse des pièces atmosphériques 'Come closer my lover' ou le superbe 'All day I hear your voice', de 'sérénades' romantico-médiévales empreintes d'humilité et de poésie avec 'Triste quiete', 'Your silent tears' ou encore 'Rain has fallen...' All My Faith Lost charme par son habileté à atteindre l'essentiel. On pense parfois au défunt et culte (bien qu'inégal) label Hyperium (Stoa, Chandeen) mais aussi au prestigieux catalogue des américains de Projekt (Black Tape For A Blue Girl, Lycia) dans cette capacité à créer des atmosphères marquées musicalement mais intemporelles grâces aux émotions véhiculées. Voilà longtemps que je n'avais pas apprécié un disque de ce genre, ou même été touché par autant de simplicité et de beauté. Très vivement recommandé !

note       Publiée le mercredi 2 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "As you're vanishing in silence".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "As you're vanishing in silence".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "As you're vanishing in silence".

Lord Sébastyén › mercredi 29 septembre 2010 - 20:05  message privé !

Je rejoins le commentaire de Wotzenknecht : un album agréable, une production fragile (dans le bon sens du terme). Certe ce n'est pas "l'album du siècle" mais il est doux et agréable à l'écoute. Je recommanderai cela dit leur opus suivant, The Hours qui est très nettement au dessus tant au niveau des compositions que de la prod...

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 30 mai 2007 - 11:02  message privé !
avatar
Je l'ai récupéré à pas cher, il est agréable et reposant, sans être l'album du siècle, c'est bon de l'entendre entre deux agressions diverses.
Note donnée au disque :       
paradise_lost › mardi 31 mai 2005 - 21:20  message privé !
J'ai acheté cet album et j'avoue que j'ai été un peu déçu. Comme l'avis précédent, j'ai trouvé que l'album manquait d'émotion, les chansons se ressemblant un peu trop, et la voix du chanteur n'étant pas particulièrement attrayante. Quelques morceaux sauvent quand même l'album de l'ennuie.
Note donnée au disque :       
esprit conceptuel › jeudi 3 mars 2005 - 10:06  message privé !
Tiens j'avais téléchargé les trois morceaux sur le site de CMI dans l'espoir de trouver une musique aussi belle et sensuelle que la pochette mais j'avoue avoir été décu particuliérement par le chant du monsieur, beaucoup trop monocorde. Et dans le monocorde, n'est pas le chanteur d'ordo equilibrio qui veut.