Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAin Soph › Ain Soph

Ain Soph › Ain Soph

cd • 10 titres

  • 1V chiave di Enoch
  • 2Giahil ya
  • 3Azazel
  • 4Hand in hand
  • 5La route
  • 6Chorale I
  • 7Chorale II
  • 8Adieu aux rêves
  • 9Datemi pace
  • 10Prologon

line up

Crucifige, Claud.E.D.I, Marcello Fraioly, Giacomo Martines

remarques

Le disque est paru à l'origine chez Staalplaat

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
electro mystique/ dark folk ésotérique

Depuis qu'ils ont cessé leur exploration ésotérique des rituels de la Magie, les Ain Soph n'ont de cesse de brouiller les pistes musicalement. Si la démarche n'a pas changé et que la recherche d'une Vérité unique et absolue au travers de la Magie reste la ligne directrice, le style varie beaucoup et si un album comme 'Aurora' se déclinait sur un type d'atmosphère, 'Ain Soph' en revanche se présente comme un beau patchwork. 'V chiave di Enoch' pourrait être confondu avec un morceau de Kirlian Camera période 'Schmerz': mêmes claviers mélancoliques et célestes, même style de chant désenchanté...très bon, du coup. Transition vers des climats plus ethniques, quasi orientaux (niveau percussions) sur 'Giahil ya', assez surprenant tant il semble improvisé de par ses structures décousues en apparence. 'Azazel' a tout d'une marche funèbre au piano à laquelle la voix ajoute encore une touche solennelle. 'Hand in hand' renoue avec l'aspect électronique mystique de formations comme Kirlian Camera ou Runes order. 'La route' développe un côté plus martial de par ses percussions, tandis que 'Chorale I', 'Chorale II' et 'Datemi pace' mêlent dark folk, ésotérisme et sonorités vaguement médiévales. Les membres de Ain Soph ne sont pas de bons musiciens, les orchestrations sonnent maladroites, peu précises, le chant est parfois faux, en décalage avec la mélodie et on se demande de temps à autre si ils n'improvisent pas en studio; le plus surprenant, c'est que ces éléments ne semblent pas primordiaux et n'empêchent nullement de prendre plaisir à l'écoute de ce disque qui, s'il n'est pas le meilleur du groupe, charme pourtant par son mysticisme étrange et mélancolique.

note       Publiée le mercredi 2 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ain Soph".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ain Soph".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ain Soph".

Kronh › vendredi 27 mai 2011 - 23:38  message privé !

Magnifique de subtilité, tout en finesse et en retenue sur les 5 premiers titres, le charme opère par la maladresse et l'application enfantine et l'empreinte de mysticisme, à limage... d'un ange.

Slugbait › dimanche 25 septembre 2005 - 23:23  message privé !
Hé merci ! J'avais pas pensé a amazon, comme un con... par contre, pas de Kshatrya, c'est bien dommage vu que je l'ai pas non plus (c'eût été judicieux de faire "une pierre, deux coups"). merci pour le lien en tout cas
Dav-Id › dimanche 25 septembre 2005 - 22:28  message privé !
Normalement, c'est celui-là qui est dispo sur Amazon, puisque le label est le même, Elfenblut : http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/B000056Y7I/qid=1127682695/sr=1-2/ref=sr_1_8_2/402-9032574-0479350 En tout cas c'est sur ce lien que j'ai acheté mon exemplaire...
Note donnée au disque :       
Slugbait › dimanche 25 septembre 2005 - 21:42  message privé !
Je ne l'ai jamais vu sur aucune mailorder ! Comment remedier a ce scandale? savez vous ou pourrais-je le trouver, ô mélomanes éclairés?
Slugbait › dimanche 31 juillet 2005 - 03:49  message privé !
Ah il me tente aussi celui la... jamais vu pourtant... quel malheur