Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVarathron › Crowsreign

Varathron › Crowsreign

11 titres - 64:45 min

  • 1/ Evil gets an upgrade
  • 2/ There is no god
  • 3/ The grim palace
  • 4/ Darkness falling
  • 5/ Creation of satan
  • 6/ The sign of eternal curse
  • 7/ A vision of a nameless soul
  • 8/ Emersing from the immortals
  • 9/ The king of asine
  • 10/ Spirit of the tomb
  • 11/ Angel of revenge

enregistrement

Enregistré en septembre et octobre 2004 aux studios Praxis.

line up

Stefan Necroabyssious (vocaux); Bill "crazy wizard" (claviers); Achilleas (guitares, basse); Haris (batterie)

chronique

Styles
metal atmosphérique
metal extrême
Styles personnels
atmo-symphonique

En se définissant comme groupe de "Occult, atmospheric, sinister metal", Varathron reconnait volontiers qu'il entend bien se distinguer du lot et aborder le metal extrême par le biais de l'originalité et, en l'occurence, du mélange des genres. On trouvera donc dans ce cinquième album des grecs des blasts et des rythmes fins et syncopés, des grosses guitares en triples croches et des leads heavy dans la pure tradition, des passages rouleaux compresseurs et des plages atmosphériques, du synthé en nappes obscures et des arpèges de piano en dégoulinade mélodique. Pour l'extrémisme, Varathron pioche aussi bien dans le black que dans le death et le thrash; pour les vocaux, il se limitera au guttural Stefan (qui, certes, récite à l'occasion). "Occult, atmosphéric, sinister metal"... voilà qui définirait parfaitement Morcrof : Varathron, lui, n'ayant rien de vraiment sinistre ou d'occulte. Correctement inspiré, le groupe souffre malheureusement d'une production trop simple : le son est bon mais pas assez fouillé, pas assez nuancé pour servir cette volonté de varier les dynamiques et les ambiances, le degré de violence. Lenteurs acoustiques, déflagrations metal, envolées synthétiques, piano seul, "Crowsreign" est fait de travail et de recherche, d'une bonne technique, mais il pêche incontestablement par ambition. Malgré de vraies réussites, les structures dévoilent souvent un manque de finesse, et en dépit de leurs qualités de composition (richesse, densité, tenue), beaucoup de riffs ou de mélodies laissent d'abord de marbre, avant que le bénéfice des écoutes répétées ne les rattrape... mais de justesse. Y en a t-il trop? Les plans sont-ils trop bateaux? Ce qui maintient "Crowsreign" dans le rang du simplement bon est difficile à cerner. Les entrées régulières de piano, d'arpèges de classique, les riffs furieux à la lourdeur savamment entretenue, les instants suspendus à la nuit, délicats et mélancoliques, les passages goth-metal, on adhère à tout ce que "Crowsreign" contient, sans pouvoir vraiment se laisser convaincre par ce qui en est fait. Sans doute Varathron manque t-il d'originalité dans ses mélodies, ses harmonies et ses arrangements, sans doute, aussi, mérite t-il un travail vocal plus approfondi. Oui, le groupe a beau livrer une quantité impressionnante de riffs et de breaks de qualités, une pleine valise d'atmosphères, un éventail de rythmes et de vitesses à la limite du catalogue, une multitude de sons, du piano au synthé en passant par toutes les guitares, l'auditeur ne peut se départir d'un (léger) sentiment de plattitude. On écoute, on écoute encore, on se jure de finir par connaître les pièces par coeur pour ne plus ressentir cette gêne qui naît des enchaînements parfois simplistes... mais de mon côté rien n'y fait : "Crowsreign" est tout aussi intéressant, captivant même, que bancal, et finalement frustrant. Varathron en montre tant que l'on reste sur sa faim. Pour ses nombreuses qualités, "Crowsreign" mérite tout de même l'attention, et même l'acquisition pour certains. La démarche se tient tout au long de l'album et les plaisirs d'écoute sont multiples, et fréquents.

note       Publiée le jeudi 24 février 2005

partagez 'Crowsreign' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Crowsreign"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Crowsreign".

ajoutez une note sur : "Crowsreign"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Crowsreign".

ajoutez un commentaire sur : "Crowsreign"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Crowsreign".

Richter › lundi 6 février 2012 - 16:20  message privé !

Plutôt que ce Crowsreign, je vous conseille plutôt His Majesty at the Swamp... Rien que pour ce titre, cet album mérite l'achat : http://www.youtube.com/watch?v=YKRhXNhpBuk

toxine › jeudi 12 juin 2008 - 10:21  message privé !
(je suis tombé sur une émission (Ultra Metal) l'autre jour, avec un clip de Dimmu Borgir ; superfendard, avec des personnages un peu comme celui de la pochette - mais aussi avec des autels, des pentacles, toussa toussa, bien sûr)
Potters field › mercredi 11 juin 2008 - 17:27  message privé !
lovecraftienne au possible, cette pochette