Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLustmord › Carbon / Core

Lustmord › Carbon / Core

cd • 5 titres • 60:19 min

  • 1Immersion08:38
  • 2The conflict of symbols12:09
  • 3Beneath13:27
  • 4Born of cold light13:57
  • 5Sublimation12:03

piste cdrom • 1 titre

  • 1Lustmord VS Happy Pencil (video teaser)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Ecrit et enregistré par Brian Williams, Usa, 2003-2004

line up

Brian Williams (tous instruments)

remarques

+ plage video-rom 'Lustmord vs Happy Pencil'
extrapolation de musiques d'accompagnement pour le site d'animation Happy Pencil.

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
dark ambient vraiment flippante

Lovecraft peut rester dans sa tombe, Lustmord vient de sortir la bande-son du retour des Grands Anciens sur terre. L'ambient du père du genre est sans nul doute une des plus glauques et terrifiantes, personne ne sait aussi bien que lui rendre la peur tangible. L'incongruité de la genèse de cet album le rend encore plus étrange : site d'animations plutôt axé sur l'humour, Happy Pencil demande à l'anglais de créer un environnement sonore pour le site web. En soit c'est déjà assez surprenant, mais lorsque Lustmord décide d'aller plus loin et d'en faire un nouvel enregistrement pour son projet fétiche, alors cela change tout. Point de 'tute' ou de 'pouet' ni de 'Looney tunes' ici, mais un incroyable amalgame de nappes et de basses terrifiantes qui vous prennent aux tripes sans jamais lâcher leur étreinte. Au détour d'une accalmie on se surprend à espérer quelques sonorités plus lumineuses histoire d'apaiser la tension, mais rien à faire Lustmord en rajoute une couche et nous abandonne dans un univers désolé et inquiétant comme jamais. Moins minimaliste que pouvait l'être 'Heresy' et sans atteindre la complexité des textures de 'The place where the black stars hang', 'Carbon / Core' est un cauchemar, un vrai de vrai qui nous laisse sur le carreau, en sueur, le souffle coupé par tant d'angoisse. Brrrr

note       Publiée le vendredi 18 février 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Carbon / Core".

notes

Note moyenne        15 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Carbon / Core".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Carbon / Core".

nicola › vendredi 20 août 2021 - 14:06 Envoyez un message privé ànicola

C’est une bonne bande originale pour la série Chernobyl mais ça a été utilisé dans le film The empty man.

Note donnée au disque :       
GrahamBondSwing › vendredi 16 juillet 2021 - 13:13 Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Je l'ai toujours dit : si tu écoutes cette musique en plein jour, ce n'est pas si effrayant que ça... Je peux même dire que la dernière partie de Born of cold light est "heavenly" à donf. Bon mais c'est vrai que le reste de l'album... Ne laissez pas vos enfants écouter ça tout seul dans leur chambre, après la nuit tombée ;-)

Note donnée au disque :       
Int › dimanche 31 octobre 2010 - 00:08 Envoyez un message privé àInt

Ouais. Un peu comme Metavoid qui ne vaut que pour son fabuleux premier morceau.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 25 octobre 2010 - 11:53 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Il vaut surtout pour Immersion, le reste c'est du remplissage

Int › dimanche 24 octobre 2010 - 13:26 Envoyez un message privé àInt

Comme dit plus haut, seuls quelques passages sont réellement glauques ; faut pas s'attendre à flipper tout le long comme dans Zoetrope, qui allait beaucoup plus loin dans le sentiment d'angoisse. ça reste un skeud divertissant qui possède son lot de (très) bons moments, mais c'est un peu chiant sur les bords, et c'est assez loin des expériences que représentent Heresy, Zoetrope, The Place...

Note donnée au disque :