Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKatatonia › Sounds of decay

Katatonia › Sounds of decay

3 titres - 18:42 min

  • 1/ Nowhere
  • 2/ At last
  • 3/ Inside the fall

enregistrement

Sunlight studios, 1997.

line up

Blackheim (guitare), Fred Norrman (guitare, basse), Jonas Renkse (batterie)

remarques

Musicien additionnel : Mike Akerfeldt (chant)

chronique

Styles
metal extrême
dark metal
doom metal
Styles personnels
katatoniesque

Et c'est parti pour la réécriture de ces chères chroniques disparues. Pas qu'elles furent d'une qualité exceptionnelle, mais elles avaient bien le mérite d'exister, et très franchement, vous n'imaginez pas l'effort incommensurable qu'il faut chez une feignasse comme moi pour en écrire une seconde... Passé ce très inutile préambule, intéressons nous une seconde fois à l'objet de cette chronique à savoir cet ep "Sounds of decay". Il constitue la dernière pièce du groupe dans son style très dark/doom avant son revirage vers des choses plus accessibles mais néanmoins tout aussi mélancolique. Et franchement quand on est fan comme moi, et comme beaucoup, de "Brave murder day", au point d'en avoir vu sa vision de la musique changée, on ne peut que se retenir d'éjaculer à l'idée d'écouter cet Ep ! (Oui j'ai réussi à recaser mon expression à la con) Honnêtement, si la pochette me fout la trique immédiatement (mais qui diantre représente-t-elle ?), le disque ne me procure pas pour autant le même effet que BMD. Le style est ici complètement le même, à savoir un metal simple, direct, terriblement mélancolique, facilement imitable, mais inégalable... Les leads, véritable force du groupe, dévoilent une fois encore toute leur désolation sans pour autant se montrer aussi transcendante qu'auparavant, idem pour le chant de Mickael Akerfeldt moins en forme... Pour autant, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, cet Ep fait partie de ces rares disques dont la douleur est palpable, dans lequel la simplicité montre toute sa force, au travers d'arpèges mourrants, de hurlements déchirés ou de mélodies désespérées... Juste que la comparaison avec l'album précédent était inévitable et à son désavantage. Pour autant un morceau comme "Inside the fall" risque bien de marquer les esprits... Bref, la dernière pièce du "vieux" Katatonia, et sa réédition sur la compilation sortie récemment se trouve ainsi être une fort bonne idée vu sa rareté actuelle...

note       Publiée le lundi 31 janvier 2005

partagez 'Sounds of decay' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Sounds of decay"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sounds of decay".

ajoutez une note sur : "Sounds of decay"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sounds of decay".

ajoutez un commentaire sur : "Sounds of decay"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sounds of decay".

Potters field › mercredi 25 février 2009 - 16:05  message privé !

Harry, pour les intimes.

empreznor › mercredi 25 février 2009 - 15:12  message privé !

pas mieux que poppers

Note donnée au disque :       
Potters field › vendredi 21 décembre 2007 - 11:29  message privé !
j'ai revendu tous me EP de katatonia, à l'exception de celui-ci, vraiment tres bon. le complement indispensable de brave murder.
sinical › mercredi 22 novembre 2006 - 13:10  message privé !
c'est vrai que le style est exactement le meme que sur BMD..d'ou l'excellent initiative de peaceville qui a réédité le BMD en ajoutant les titres de cet également excellent EP dessus...Du coup c achement cool
CeluiDuDehors › mardi 22 août 2006 - 16:39  message privé !
La pochette est tirée du film "Begotten" de Edmund Elias Mehrige. Film extrêmement flippant par ailleurs!