Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKrieg / Morte Incandescente › Death glorification

Krieg / Morte Incandescente › Death glorification

9 titres - 44:28 min

  • Krieg :
  • 1/ Marching to my sepulture
  • 2/ The failing skin
  • 3/ Time
  • 4/ Dans of the pills and razors
  • 5/ This fading form (I/ Soul evacuation
  • II/ Release from the burden of chains)
  • Morte Incandescente :
  • 6/ Red rain
  • 7/ Eterna Angustia
  • 8/ Chaos here to stay
  • 9/ Desabafo

enregistrement

Krieg : Enregistré en Allemagne en mars 2003 (Winterblut studio), sauf la voix et le titre "Time" enregistrés en Janvier 2004 au Orchard studio, Etats Unis. Morte Incandescente : Enregistré au S.A.T.H.R. studio (portugal) pendant l'hiver 2003.

line up

Krieg : Imperial (chant, guitare), Phaedrus (guitare), S.M. Daemon (basse), Butcher (Batterie) Morte Incandescente : Nocturnus Horrendus (Batterie, basse,chant), Vulturius (guitare, basse, chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

Voilà un bon split, même si je le trouve assez déséquilibré niveau qualitatif. En effet, vous avez d'un côté Krieg qui met clairement une grosse baffe dans ce style plus posé et rampant adopté depuis fin 2003 / début 2004, et de l'autre Morte Incandescente qui, sans non plus être mauvais, pêche par un manque de régularité dans la qualité de ses titres. Ce sont eux qui clotûrent ce split dans un style assez linéaire et basique, une sorte de Black Metal Darkthronien basé sur le mid tempo (le Darkthrone des derniers albums en quelques sortes). Leur deux premiers titres sont selon moi à oublier, par contre vous serez forcément conquis par "Chaos Here to stay" et dans une moindre mesure par "Desabafo". Le premier des deux nous surprend même tellement il dénote par rapport à ce que le groupe avait laissé entendre. C'est beaucoup plus fouillé, travaillé, inspiré, et les riffs sont terriblement bons. Le dernier est quant à lui plus basé sur une atmosphère glauque qui permet de clore le split. Mais avant tout cela, vous avez bien évidement eu Krieg. La bonne grosse claque. Honnêtement, le changement entre un "The chruch", mini CD le plus chaotique et représentatif de la première époque du groupe et ce split est énorme. Enorme car on passe de la bestialité la plus inctrôlable à un black metal certes plus conventionnel, mais qui garde l'aspect décharné des origines en y ajoutant une implacable volonté de frapper avec précision. Alors exit les parties de blasts discontinues, et saluons l'alternance avec des passages lents où les guitares vous font remuer les cheveux dans une ambiance froide et sombre. Certains critiquerons cette évolution par le fait que cela rend la musique de Lord Imperial accessible à un plus large public, mais qu'importe, quand c'est bon avec une ambiance comme celle-ci et un discours on ne peut plus intègre, pourquoi se priver ? En tout cas pour moi, vous avez là un split à ne pas manquer.

note       Publiée le lundi 3 janvier 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Death glorification".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Death glorification".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Death glorification".

Demonaz Vikernes › samedi 28 décembre 2013 - 11:25  message privé !

Split exclusivement acheté pour Morte Incandescente pour ma part. Du coup on ne peut plus surpris par la prestation de Krieg, seulement 2 ans après le médiocre Destruction Ritual. Vraiment très bon sur cette partie. Quant à Morte Incandescente, ça démarre moyennement avec les 2 premiers titres, mais les 2 derniers sont excellents. Bref, contrairement à Stéphane, je trouve le split bien équilibré !

Note donnée au disque :       
Tomas Chatterton › lundi 3 janvier 2005 - 23:29  message privé !
et bien moi ce nouveau style je l'aime pas du tout et j'en ai rien à foutre que ce soit plus ou moins "accesible", l'uniformisation non merci. Et si de "Rise..." à "Destuction Ritual" c'est une évolution, de "Destruction Ritual" à "The Black House" (album proto-conceptuel) c'est un retournement de veste. (coup de gueule de la soirée)
blood › lundi 3 janvier 2005 - 23:11  message privé !
Critiquer l'évolution de Krieg, ce serait oublier le fossé séparant Rise Of The Imperial Hordes et Destruction Ritual...