Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Divers › Wohlstand : German-Japanese noise compilation

Compilations - Divers › Wohlstand : German-Japanese noise compilation

20 titres - 73:50 min

  • 1/ UFO Or Die "Dog Wave" (3:00) - 2/ Fünf "Anstatt" (2:47) - 3/ Ground Zero "890604/China White" (5:31) - 4/ Melt Banana "Scrubber" (1:27) - 5/ Knochengirl "1234 IHR" (3:43) - 6/ Merzbow "Ooga Booga" (5:25) - 7/ Kissfreak Steven "Ice Cold Hut" (5:05) - 8/ Omoide Hatoba "Anarchy" (2:59) - 9/ Party Diktator "Big Mouth" (2:40) - 10/ Zeni Geva "New Flesh" (2:43) - 11/ Mutter "Wer Ist Das Machden" (5:05) - 12/ Dead Chickens "Psycholomedo" (4:55) - 13/ Ruins "Hyderomastgroningem" (1:26) - 14/ Surrogat "Frauen Riechen" (3:59) - 15/ Trickbeat "Dizzy Moonlight" (4:06) - 16/ Violent Onsen Geisha "Scream Rock Balloon" (4:14) - 17/ Space Streakings "Kaiki Suspense Kumo Otoko" (4:06) - 18/ Sielwolf "Rhythmisch/Animalisch" (5:13) - 19/ Null "Wall Of Silence" (3:26) - 20/ HP Neidhardt "Don't Cry For Me Katja" (2:00)

informations

Japon et Allemagne

chronique

  • noisecore > punk

Je ne suis pas très friand des compilations, vous aurez pu le noter. Mais en voilà une qui vaut le détour. Ne vous laissez pas décourager par son immonde pochette ; fort heureusement, ce que contient ce disque rattrapera sans mal cette faute de goût sans importance. Le livret, lui, est bien sympathique, fait de photos et autres gribouillis en noir et blanc, bien dans l'esprit punk. Pas moins de vingt sélections vous sont proposés avec la farouche intention de vous présenter ce qu'il y a de meilleur (c'est à dire ce qu'il y a de pire, on se comprend) en terme de noisecore allemand... et japonais ! La plupart des noms retenus pour dépeindre la scène alternative nippone sont des habitués de nos colonnes ; Melt Banana, Zeni Geva, Ground Zero, Ruins, Merzbow ou, dans le même genre, les tout aussi extrêmes mais moins connus Violent Onsen Geisha. Mais il y aussi des curiosités comme Ufo or Die, avec le toujours étonnant Yamatsuka Eye... Bon, à priori, pas vraiment d'inédits à l'horizon - en tout cas concernant les groupes japonais, excepté l'un ou l'autre titre en prise alternative - mais comme il s'agit pour la plupart de disques parus sur des petits labels qui, de plus, ont certainement encore aujourd'hui bien du mal à être distribués, le risque de doublons avec votre collection personnelle risque d'être mince, voire anecdotique. Tout, ou presque, a déjà été dit sur ses innombrables formations. Et elles confirment bel et bien ici le niveau relativement élevé de leur perversion. Ce sont donc fatalement les groupes allemands, moins exposés, qui retiendront toute notre attention cette fois-ci. Pas aussi barges, plus carrés dirons nous, certains d'entre eux parviennent à dégager néanmoins une énergie considérable et loin d'être déplaisante. C'est surtout le cas pour les formations post punk/indus comme Fünf, Party Diktator ou Surrogat. En résumé, l'un dans l'autre, voici une belle plaque, bourrée à ras bord d'exploits sonores déroutant, à s'envoyer sans modération.

note       Publiée le dimanche 2 janvier 2005

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Wohlstand : German-Japanese noise compilation" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Wohlstand : German-Japanese noise compilation".

    notes

    Note moyenne        2 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Wohlstand : German-Japanese noise compilation".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Wohlstand : German-Japanese noise compilation".

    Solvant Envoyez un message privé àSolvant

    Deçu. La japanoise est là ... quant au reste...

    cyberghost Envoyez un message privé àcyberghost
    Bordel, y a même du Sielwolf sur ce truc!!! Un remix de Beweglich animalisch? Je serais curieux de jeter une oreille à cette compile en tout cas
    taliesin Envoyez un message privé àtaliesin
    Du connu et du moins connu sur cette compile bruyante et réjouissante.
    Note donnée au disque :