Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEstradasphere › It's Understood

Estradasphere › It's Understood

cd • 12 titres • 74:57 min

  • 1Hunger Strike19:30
  • 2Cloud Land1:04
  • 3The Transformation8:25
  • 4Danse of Tosho and Slavi/Randy's Desert Adventure7:29
  • 5The Trials and Tribulations of Parking on Your Front Lawn4:14
  • 6The Princess of 'Xibalba': The Princes2:24
  • 7The Princess of 'Xibalba': Los Días Sin Días2:52
  • 8The Princess of 'Xibalba': XQuiQ2:43
  • 9The Princess of 'Xibalba': Hunnahpu & Xbalanque3:29
  • 10Spreading the Disease8:10
  • 11Planet Sparkle/Court Yard Battle 12:21
  • 12Db Hell12:16

enregistrement

Rohyponol Studio911, USA, été 1999

line up

Timba Harris (violon, trompette, mandoline, voix), Jason Schimmel (guitares, banjo, piano, voix), David Murray (batterie, didjeridoo, flûte, voix), Tim Smolens (basse, voix, claviers), John Whooley (saxophones, percussions, voix), Aaron Seeman (accordéon), Joel Robinow (chant), Luke Kirley (trombone)

remarques

chronique

Y a plus bordélique comme musique, mais Estradasphere s'en sort pas mal, c'est vrai. "It's Understood", sans doute leur essai le plus emblématique, débute en trombe avec l'imposant "Hunger Strike", un délire de près de vingt minutes qui s'amuse à donner des couleurs inédites à un langage qui se nourrit presqu'exclusivement de musique klezmer. Un signe clair donc à envoyer à tous les amateurs de la série Radical Jewish Culture sur Tzadik, et à fortiori aussi, à ceux qui portent haut dans leurs coeurs des groupes comme Creedle ou Alamailmaan Vasarat. Le seul véritable éventuel problème est l'interminable longueur, non pas de ce titre en particulier, mais de l'album en lui-même qui, du haut de ces douze chansons, avoisine allègrement les 80 minutes ! Faut donc le vouloir, et à l'instar de tous leurs albums, Estradasphere semble avoir des difficultés à maintenir l'attention de ses auditeurs sur la distance. Alors, dans ce fatras de sons qui part dans tous les sens, on aura droit à nos minutes de musique ambient ("Spreading the Disease"), de jazz, de folklore tzigane, de rockabilly ou plus délirant encore de pastiche de musique pour jeux vidéos ("Cloud Land" et "Planet Sparkle/Court Yard Battle 1") ... Moins cool, au beau milieu de "The Trials and Tribulations of Parking on Your Front Lawn" qui avait jusque là des airs de Fancy Shawl Dance, une rythmique métal vient plomber l'atmosphère (2:35)... Je n'ai rien contre l'idée, même si, à force, ce genre d'effet devient redondant. C'est juste que dans ce cas précis, il s'agit ni plus ni moins d'un repiquage intégral d'un des riffs principaux du colossal "Sol Niger Within" de Fredrik Thordendal paru en 1997. Mais bon, avec un cocktail aussi imprévisible, perdu dans la masse, c'est le genre de "détail" qui ne devrait pas chatouiller les oreilles de ceux dépourvus de culture musicale. Néanmoins, le guitariste de Meshuggah, s'il n'est pas crédité, figure tout de même dans les remerciements, donc je suppose qu'il y a d'une certaine manière prescription...

note       Publiée le samedi 1 janvier 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "It's Understood".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "It's Understood".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "It's Understood".

(N°6) › samedi 3 mai 2014 - 13:16 Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Leur dernier album "Palace of Mirrors" est de très loin leur plus abouti et cohérent (pour le coup), avant qu'ils ne soient absorbés dans la nébuleuse SC3.

Note donnée au disque :       
DesignToKill › samedi 3 mai 2014 - 12:27 Envoyez un message privé àDesignToKill

Mis à part Hunger Strike qui est énormissime, le reste est très moyen, mais c'est un bon début pour le groupe

Note donnée au disque :       
2364 › mercredi 26 mai 2010 - 00:02 Envoyez un message privé à2364

On s'éclate bien sur ce truc, mais y a quand même pas mal de longueurs...

Note donnée au disque :       
empreznor › samedi 7 octobre 2006 - 14:16 Envoyez un message privé àempreznor
sympa le Hunger strike, le reste est un peu plus chiant à ecouter mais tout aussi marrant
Note donnée au disque :       
sergent_BUCK › mercredi 4 octobre 2006 - 22:03 Envoyez un message privé àsergent_BUCK
avatar
Soit, alors je ne te conseillerai pas les Boredoms :)
Pour en revenir un peu au disque, je le trouve très bon, malgré ses trop nombreuses longueurs ("Spreading the disease" est mortellement chiante à la 2e écoute). De plus, les passages "metal" sont plutôt plats ("Dance of machin desert", bof bof)... le groupe les maitrisera bien mieux sur Buck Fever. Reste que ce disque est quand même rafraichissant et qu'il ravira les grands et les petits.
Note donnée au disque :