Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLustmord › Zoetrope

Lustmord › Zoetrope

  • 2002 • Nextera ERA 2014-2 • 1 CD

cd • 10 titres • 56:08 min

  • 1Main title - Infinite space07:17
  • 2The cell05:49
  • 3Cellular blur04:31
  • 4Descent05:03
  • 5Transitional pathway05:25
  • 6Amalgamated man08:02
  • 7The harrow07:26
  • 8Disintegration03:48
  • 9End titles04:58
  • 10Zoetrope trailer 303:28

piste cdrom • 1 titre

  • 1Zoetrope trailer (video)03:28

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré par brian Williams, Usa, 2002

line up

Brian Williams (tous instruments)

remarques

Contient une plage cd-rom avec une video du trailer du film Zoetrope
extrapolation de la bande-son utilisée pour le film

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
dark-ambient, bande originale de film

Obscure film indépendant, Zoetrope doit être sacrément dérangé à l'image de sa bande-son. Pour que le maître Lustmord se charge d'illustrer un tel film, c'est qu'il ne doit pas être raisonnable de regarder ce film seul à la maison. Après le retour magistral avec un 'Metavoid' varié et surprenant, Lustmord nous replonge dans les profondeurs abyssales de son ambient sombre, aux nappes épaisses et aux infra-basses démentielles. Très oppressant, peu enclines à la rêverie, les compositions de cette bande-son sont à déconseiller aux plus claustrophobes (cf le très très pesant 'The cell'). Ambiances démoniaques et délétères ('Cellular blur', 'Descent' ou 'Amalgated man' qui fait penser aux débuts avec 'Paradise disowned') sur la majeure partie de l'album, il faut attendre le 'End titles' pour retrouver une atmosphère plus 'légère' et épique à l'image de 'Metavoid'. Auparavant, il vous faudra passer par des états d'angoisses, de peurs irraisonnées (qui a dit Lovecraft ?) et de folie certaine avant d'espérer un soulagement bien vacillant. Vous pouvez toujours fermer toutes les fenêtres, baisser les stores, couvrir les miroirs et sortir vos gri-gri, les petites superstitions ne tiendront pas devant une telle force...

note       Publiée le jeudi 16 décembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Zoetrope".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Zoetrope".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Zoetrope".

robingoodfellow › samedi 22 janvier 2011 - 13:20 Envoyez un message privé àrobingoodfellow

Au fait, j'en profite pour dire que Colette Magny n'est toujours pas chroniquée ici malgré quelques palabres sur le forum!!! Et c'est un scandale (bon d'accord, j'exagère un peu)... Faites un effort quand même SVP.............merde alors.......!

Note donnée au disque :       
robingoodfellow › vendredi 21 janvier 2011 - 19:22 Envoyez un message privé àrobingoodfellow

j'écoute en ce moment même la version vynile de "burning world records" et il ne faut pas louper le titre "the abhorrent apparatus" dans lequel les voix humaines sont vraiment partie prenante de la construction musicale.... on sort peut être là de l'ambient pour toucher du doigt et titiller - à certains moments - la musique classique. Certains diront : "laissez nous nos frontières!"

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 28 mai 2007 - 22:43 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar
Le court-métrage est très beau en soi quoique un peu clipesque, mais l'ambiance est là, et Lustmord y est pour beaucoup. A mi-chemin entre les Frères Quay et les passages les plus glauques d'un Saw III passé au N&B. Pas révolutionnaire mais parfaitement réalisé. Saluons au passage Brian Williams qui a la gentillesse (à l'instar de Carbon/Core) de nous allonger la durée du plaisir (aucun sous-entendu) en passant sa bande-son de 18 à 56 minutes, sans perdre de sa qualité.
Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › dimanche 1 avril 2007 - 20:48 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar
J'en suis à l'intro, c'est déjà assez glacial...
Note donnée au disque :       
le_grisha › mardi 13 février 2007 - 02:46 Envoyez un message privé àle_grisha
Soundtrack d'une qualité magistrale pour une oeuvre indépendante. Lustmord a réalisé une bande son largement à la hauteur de la nouvelle de Kafka: Prêt a vous faire chatouiller par la herse ? :)
Note donnée au disque :