Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFForthcoming Fire › Illumination ?

Forthcoming Fire › Illumination ?

cd • 10 titres

  • 1Lovice
  • 2The world is one
  • 3The mask (coverversion)
  • 4Into the maze
  • 5Der König der letzten Tage
  • 6I will walk you home
  • 7Fairtower (FFM)
  • 8Flames
  • 9Dark fraternity
  • 10Furor...execution suicide, or whatever it was

enregistrement

Rock-City Studios, Udenheim, Allemagne, mai 1993

line up

Jay Kay (chant), Bern Hard (programmation, claviers), G.Dorn (basse), Lars Wehr (guitares)

remarques

chronique

Selon moi, des musiciens qui débutent un disque par un morceau dont la plupart des vocaux sont une récitation de feu Klaus Kinski ne peuvent être que gens de goût...Et effectivement, le morceau 'Lovice' est une splendeur, portée par une partie atmosphèrique et mélancolique, rythmée par la voix de l'acteur, qui s'enfle progressivement avant que n'éclate un rock gothique dynamique magistralement emmené par le timbre profond et sensuel de Jay Kay qui malgré son look de Andrew Eldritch opte pour des tonalités moins gutturales et plus étoffées. Puis le rythme s'effondre, la boucle s'achève. Tous les éléments qui font la patte Forthcoming Fire se retrouvent sur cet opus, tant au niveau visuel (recours à une imagerie ésotérique), que symbolique (le feu, encore et toujours), mais également musicalement puisque on y retrouve ce parfait équilibre de rock gothique traditionnel aux guitares sombres et des parties de clavier aux tonalités plus épiques, le tout assaisonné d'une larme d'électronique. Les thèmes sont toujours les mêmes, la réflexion sociale domine, et le constat est amer: le monde court à sa destruction. Pourtant, malgré cet aspect que l'on pourrait qualifier d'apocalyptique, le groupe ne prétend pas au nihilisme mais garde l'espoir en une lumière qui reste le guide des guides. Cet aspect plus intime, voir introspectif me semble plus développé sur ce disque que sur le précédent, ce qui nous donne des chansons poignantes comme 'I will walk you home', ballade triste aux violons déchirants ou l'envoûtant 'Into the maze' et ses accents de guitare hispaniques. Les mélodies sont superbes, le chant de Jay y fait merveille. D'autres morceaux sont plus glauques comme 'König der letzten Tage' avec sa récitation d'ouverture et des vocaux plus colériques ou ' Furor...execution suicide, or whatever it was', nettement plus déséspéré dans ses accents et ses riffs de guitare. J'avoue pour ma part être réellement tombé amoureux de cette formation et aujourd'hui encore l'efficacité tranchante de ses mélodies et de ses atmosphères me transporte toujours autant.

note       Publiée le samedi 20 novembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Illumination ?".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Illumination ?".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Illumination ?".

novy_9 › mardi 5 novembre 2013 - 19:02  message privé !

C'est vraiment étrange de s'écouter cet album et ensuite un Von Thronstahl ... Différent, mais pas tant que cela non plus !

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › mardi 19 août 2008 - 23:11  message privé !
avatar
Sûr, le label a fait faillite...
Solvant › mardi 19 août 2008 - 19:08  message privé !
"Ses atmosphères me transporte toujours autant" Ouais bien y'a que toi en solo dans le trip, car c'est pas aisé à trouver.
dariev stands › jeudi 13 juillet 2006 - 22:54  message privé !
avatar
"magistralement emmené par le timbre profond et sensuel de Jay Kay" ... arf, qu'on me pardonne mais je viens d'avoir la vision de Jamiroquai chantant dans un groupe gothique... ça serait drole quand meme.