Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKlinik › Melting Close + Sabotage

Klinik › Melting Close + Sabotage

cd • 12 titres • 65:18 min

  • Sabotage
  • 1Decay05:00
  • 2Hours & hours05:38
  • 3Braindamage04:04
  • 4Sabotage04:53
  • 5Sick in your mind06:33 [Live Xenon 10/3/85 Aarschot, Belgique]
  • 6Time watch05:56 [Live Hulen 17/3/85 et USF-Fabrikken 14/3/85 Bergen, Norvège]
  • 7Vietnam04:23 [Live Xenon 10/3/85 Aarschot, Belgique]
  • 8Burning inside04:35 [Live Xenon 10/3/85 Aarschot, Belgique]
  • Melting Close
  • 9Never get out04:30
  • 10Melting close03:45
  • 11Nautilus08:30
  • 12Feel the evil07:37

enregistrement

Enregistré en Belgique, 1985-1986

line up

Dirk Ivens, Eric Van Wonterghem, Marc Verhaeghen, Sandy Nijs (1-8 uniquement)

remarques

édition cd du premier LP 'Sabotage' (1-8) et du split-LP avec De Fabriek 'Melting close' (9-12) ; titres 5,7 & 8 live 1985 au Xenon, Aarschot, Belgique, titre 6 live 1985 à l'USF Fabrikken, Bergen, Norvège

chronique

Styles
indus
electro
Styles personnels
electro expérimentale froide et minimali

A l'époque de Klinik, les éditions vinyles s'épuisaient déjà rapidement et il était fréquent qu'un album devienne rare en très peu de temps. La différence avec aujourd'hui, c'est que la cause était essentiellement en premier lieu le succès de ces albums, plus que leur faible pressage. Le label Belge Antler a donc le nez creux de rééditer le tout premier album couplé à la participation de Klinik à un split-album avec De Fabriek. Ici l'ambiance n'est plus à la rigolade : fini les accroches 'mélodiques' d'un Go back', bonjour aux atmosphères oppressantes martelées par les beats mécaniques, bonjour les voix distantes, froides et désabusées...bref bienvenue à la Klinik, il est encore temps de changer d'avis et de faire demi-tour. Si vous apprécier les rythmes faciles, les mélodies gogoths à deux balles qui font frémir la première baby-bat venue et l'imagerie romantico-vampiresque digne d'Anne Rice, Klinik n'est pas pour vous ! Si d'emblée vous passez les examens préliminaires de 'Never get out' et de 'Melting close', sachez que 'Nautilus' et son thème ambient tribal aquatique (Dieu sait quelles sombres immondices se cachent dans ses profondeurs d'une noirceur rarement égalée) ne vous amènera pas en salle de réanimation. Vous n'aurez guère que 'Decay' pour reprendre un semblant de lucidité, voire les rythmés et plus 'musicaux' 'Hours & hours' et 'Braindamage '. Martyrisés par les scalpels qui auront tranchés dans le vif les derniers soubresauts de sensibilité en vous, 'Sick in your mind' sera votre épitaphe, glaciale et aliénante, placardée sur la porte de votre compartiment à la morgue. Un voyage dans les tréfonds des pires obsessions : de l'auditeur ou du groupe, qui est le plus malade ?

note       Publiée le vendredi 12 novembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Melting Close + Sabotage".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Melting Close + Sabotage".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Melting Close + Sabotage".

Raven › vendredi 20 mars 2020 - 22:26 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Glagla...

Note donnée au disque :       
merci pour le fusil... › vendredi 8 mai 2015 - 13:46 Envoyez un message privé àmerci pour le fusil...

Tétanisant.

Note donnée au disque :       
AlXX › samedi 5 avril 2014 - 14:27 Envoyez un message privé àAlXX

J'ai peut être été un peu sévère dans ma note c'est vrai mais ce sont surtout les morceaux les moins bons qui m'ont marqué... (Time Watch et Vietnam en tête). Après Nautilus est pas mal, on dirait de l'idm avant l'heure et Feel The Evil est une tuerie, meilleur morceau du skeud selon moi ^^.

Note donnée au disque :       
novy_9 › jeudi 27 mars 2014 - 21:58 Envoyez un message privé ànovy_9

creux argh .. on est en 1985 et je ne vois pas d'autres groupes a cette époque avec ce style glacial. Sick in your mind est un tube, Nautilus une perle etc .. une anthologie de la musique industrielle ce disque, pas le meilleur Klinik mais quand même il se pose là :)

Note donnée au disque :       
AlXX › jeudi 27 mars 2014 - 21:25 Envoyez un message privé àAlXX

La partie Split est pas mal mais je trouve le Sabotage un peu creux et ce malgré Braindamage qui claque sévère.

Note donnée au disque :