Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlack Sabbath › Black Sabbath vol. 4

Black Sabbath › Black Sabbath vol. 4

cd • 10 titres

  • 1Wheels of confusion / The straightener
  • 2Tomorrow's dream
  • 3Changes
  • 4FX
  • 5Supernaut
  • 6Snowblind
  • 7Cornucopia
  • 8Laguna sunrise
  • 9St. Vitus' dance
  • 10Under the sun / Every day comes and goes

enregistrement

Enregistré au Record Plant à Los Angeles au début de l'année 1972

line up

Geezer Butler (basse), Tony Iommi (guitares), Ozzy Osbourne (chant), Bill Ward (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
heavy metal

Comme son nom l'indique, il s'agit du quatrième album de Black Sabbath. A l'origine, il aurait dû s'appeler "Cocaine" en référence à la chanson "Snowblind", mais pour des raisons de censure, le titre a été changé au dernier moment pour devenir ce très sobre "Black Sabbath vol. 4" ! Un peu moins inspiré (quoi que...) que ces prédécesseurs, il est définitivement moins direct, ce quatrième opus possède quand même bons nombres de classiques incontournables du groupe, "Tomorrow's dream", le très sombre "Cornucopia", le tube "Snowblind", etc... On peut remarquer aussi le sublime et atypique "Changes" avec juste Ozzy, un piano et un synthé ! Bien que moins connus, pour la plupart, tous les titres présents sont bons et c'est bien ce qui fait la force de ce "Volume 4", son homogénéité. Les riffs sont toujours aussi bons, la rythmique toujours aussi lourde et Ozzy, fidèle au poste ! Toutes les caractéristiques de la musique des anglais sont présentes ici pour un résultat toujours et encore bon !

note       Publiée le lundi 15 octobre 2001

réseaux sociaux

dernières écoutes

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Black Sabbath vol. 4".

notes

Note moyenne        77 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Black Sabbath vol. 4".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Black Sabbath vol. 4".

GrahamBondSwing Envoyez un message privé àGrahamBondSwing

Allez, j'enfonce un porte ouverte : Faut vraiment écouter ça très fort, sinon ça n'a aucun intérêt...

Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile

C'est simplement pas une balade de métalleux, balades qui ne sont pas rock'n roll non plus la plupart du temps mais plutôt des ritournelles de ménestrels cherchant Gondor en passant par Los Angeles (y'a des exceptions, je l'admets). Charles Bradley l'a d'ailleurs reprise. C'est leur morceau Blue-Eyed Soul, en fait.

Note donnée au disque :       
Cinabre Envoyez un message privé àCinabre
avatar

Bah quand même c’est un peu dur « chiant ». Ça a beau ne pas être du rock’n’roll et donc peut-être un peu déplacée dans le contexte de l’album, le mellotron me tire les larmes. J’aurai préféré un Ozzy plus dans le feutré sur cette track, mais je boude pas mon plaisir quand je suis d’humeur.

CeluiDuDehors Envoyez un message privé àCeluiDuDehors

Les accords de piano répétés ad-nauseam et les paroles...rien que les premières lignes; "I feel unhappy, I feel so sad"...ouah...j'aime bien le refrain ceci-dit. Mais BS a écrit de biens meilleures balades à mon avis - "Solitude" sur l'album précédent était très chouette - Changes...sans plus. Sorry, not sorry!

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

"le chiant Changes". Non, je ne soré le toléré. "Changes" a changé ma vie, "Changes" est grande, môssieur de l'Extérieur.

Note donnée au disque :