Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSeraphim Shock › Halloween, sex 'n' Vegas

Seraphim Shock › Halloween, sex 'n' Vegas

cd • 13 titres

  • 1Joy ride to hell
  • 2Sin city
  • 3Shapeshifter
  • 4Halloween sex'n'Vegas
  • 5Morning star
  • 6Welcome to heaven
  • 7White trash Satan
  • 8All better
  • 9Halloween girl
  • 10Perfect life
  • 11Sex toy
  • 12Prey
  • 13Happily ever after

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Avril 2003 - 30 novembre 2003

line up

Charles Edward (chant, guitare, basse, claviers, programmation), Daisy Grave (basse), Raimond Scott (guitare), Mark Harvey (programmation, clavier)

remarques

chronique

Enfin ! On ne l'attendait plus ! Et pourtant, il est bien là, le Seraphim Shock nouveau est arrivé. A voir la pochette d'assez mauvais goût et un changement d'image tourné vers une iconographie plutôt gothabilly, j'imaginais que le groupe avait peut-être modifié son style, ce qui n'est au final nullement le cas. Visiblement, le trio reste fidèle à ses thèmes de prédilection, cauchemar des ligues puritaines de sa région, sexe, Satan et rock'n'roll, à cette exception prête qu'il semble s'en amuser davantage et les utiliser comme objets de farce. Musicalement, la direction n'a guère varié, un rock gothique lourd et pêchu aux guitares puissantes, presque metal parfois, qui n'hésite pas par moment à s'aventurer sur des terres réservées à des formations comme Ministry ou Rob Zombie ('White trash Satan', 'All better', 'Sex toy'). S'il se plaît à rugir comme une bête ou user d'un timbre saturé, Charles Edward n'hésite pas non plus à démontrer qu'il possède une très belle voix, profonde et pleine de charme ('Morning star', 'Perfect life' et son intro au piano). Si l'ensemble tient la route, certains titre se détachent de par un côté mélodique plus développé ('Halloween sex and Vegas',' Happily ever after','Prey'), aidés par les claviers et les nappes d'orgue qui contribuent grandement à l'atmosphère des pièces. On note également la présence de tas de petits samples malsains et rigolos (voix d'enfants, séquences pornographiques, choeurs féminins) qui enfoncent joyeusement le clou. Bref, à Satan Vegas, c'est visiblement la fête, et les ligues chrétiennes extrémistes n'ont pas fini de tirer la gueule.

note       Publiée le mercredi 10 novembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Halloween, sex 'n' Vegas".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Halloween, sex 'n' Vegas".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Halloween, sex 'n' Vegas".