Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLith › Tribal End

Lith › Tribal End

cd • 15 titres • 78:06 min

  • 1Knowledge06:22
  • 2Boreal06:48
  • 3l.Dose 5003:00
  • 4Mk.h06:46
  • 5Perenially Pain06:51
  • 6Tribal End04:51
  • 7Austral04:17
  • 8Primitus Act 305:10
  • 9Aussterben 4 (P.A.L. remix)05:07
  • 10Propaganda (s.cage remix)06:17
  • 11Attraction (H.I.V.+ gravity remix)03:00
  • 12Pylon (Iszoloscope 1969 remix)05:39
  • 13Bind of Destruction (Empusae remixed by Lith)04:36
  • 14Machinery (AQL remix)04:43
  • 15Spasms (featuring Shizuka)04:09

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré et mixé au LSD home studio, Metz, France, 2003-2004

line up

David Vallée (tous instruments)

Musiciens additionnels : Empusae (artiste remixé), Iszoloscope

remarques

chronique

Styles
indus
electro
Styles personnels
electro industrielle tribale dévastatric

Au fil des années, le français de Lith aura su peaufiner ses ambiances paranoïaques et pourtant réalistes en passant d'une ambient très glauque à des agressions sonores sans pareilles sur ses différentes autoproductions et sur 'Pylon', la première sortie officielle parue en 2002 sur Divine Comedy Records. Avec 'Tribal end', un pas de plus est franchi : le rythme est désormais maître, mais laisse toujours une place largement honorable aux boucles distordues et aux murs 'noise'. Toujours préoccupé par les sujets qui font de l'espèce humaine la pire peste de la planète (pollution, expériences bactériologiques et nucléaires, vivisection et spécisme vivaces), Lith assortit cependant sa musique de séquences moins assassines pour nos oreilles. Du moins au premier abord...En effet, si 'Knowledge' et 'Boreal' arborent un aspect plus aéré en raison d'une rythmique hypnotique et de boucles beaucoup moins agressives que par le passé, le terrible 'l.dose 50' (dose léthale 50, ou un procédé de test sur animaux parmi les plus ignobles) malgré son thème electro entêtant commence le travail de lobotomie de l'auditeur. Tout va ainsi crescendo : 'mk.h' et 'Austral' revisitent les terres 'power noise' défrichées sur les oeuvres précédentes, distorsion partout et massacre auditif (dans le bon sens du terme !). A ce stade vous pouvez commencer à vous inquiéter sérieusement pour votre santé mentale...Les deux morceaux suivants enfoncent le clou, plus rampant et lourd pour 'Perenially pain' (tout comme 'Primitus act 3' plus loin) et comme son nom l'indique plus rythmique pour 'Tribal end'. La seconde moitié de l'album se compose des habituels remixes par des grands noms de la scène, chacun s'appropriant à sa manière l'oeuvre de Lith en exacerbant la menace (noise pour HIV+, jungle industrielle pour AQL) ou en alourdissant le tempo et les atmosphères déjà suffocantes (Iszoloscope, toujours aussi génial, l'excellent remixe de P.A.L etc). Voilà un disque efficace, hargneux et travaillé (euphémisme quand tu nous tiens !), à ne pas mettre entre toutes les oreilles d'autant plus que le tube d'aspirine n'est pas vendu avec !

note       Publiée le mardi 9 novembre 2004

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Tribal End" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Tribal End".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Tribal End".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Tribal End".

cyberghost › mercredi 10 novembre 2004 - 19:18 Envoyez un message privé àcyberghost
raah quand est ce qu'ils passent à Paris les Muckrackers :'(
Les.Mondes.Gothiques › mercredi 10 novembre 2004 - 08:14 Envoyez un message privé àLes.Mondes.Gothiques
vU à mETz l'ANNée derNière danS La peTIte saLLe OCHs .. en PReMièRe paRTie deS MuCKraKers ...