Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAura Noir › The merciless

Aura Noir › The merciless

cd • 8 titres

  • 1Upon the dark throne
  • 2Condor
  • 3Black metal jaw
  • 4Hell's fire
  • 5Black deluge night
  • 6Funeral thrash
  • 7Sordid
  • 8Merciless

line up

Blasphemer (guitare), Carl Michael Eide (batterie, basse, guitare, chant), Apollyon (batterie, basse, guitare, chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
thrash metal
Styles personnels
black thrashing metal

Coïncidence ou pas, il s'avère que le chanteur d'Aura Noir a pu pousser la chansonnette en compagnie de Fenriz sur un titre du dernier album en date de Darkthrone et que le groupe se voit maintenant signé sur Tyrant Syndicate Productions, label récemment monté par Darkthrone pour promouvoir l'underground. Or, ce tout nouvel opus d'Aura Noir nomme "the merciless" s'ouvre sur un titre me semblant être un vibrant hommage au groupe de N. Culto et Fenriz. Aucune preuve formelle à cela, mais de son titre "Upon the Dark Throne", aux riffs rappelant sévèrement les vieux albums de l'époque Peaceville, en passant par les paroles et lignes de chants qui sont parfois la réplique exacte (je pense notamment au "So pure ... So cold" de "Transivlanian Hunger") de celles éructées par N. Culto, le doute est fort peu permis. D'ailleurs, cette ouverture représente sans aucun doute le meilleur morceau de l'album qui tend à s'essouffler au fil des titres, tout en restant malgré cela largement au dessus de la moyenne. Aura Noir ne tombe jamais dans la facilité bien que leur musique soit basique à souhait, mais dont l'aspect instinctif est particulièrement jouissif. Tout ici est cru, naviguant entre des inspirations telles que les déjà nommés Darkthrone ou bien les plus thrashy Carpathian Forest, le tout mélangé et agrémenté d'une production vraiment très bonne. Celle-ci est pour beaucoup dans l'interêt de l'opus qui parvient à filer la patate (l'aspect thrash et old school y est pour beaucoup) et rend les quelques solos présents encore plus dévastateurs. Dès lors, je pense que le fait de (très) légèrement décrocher en fin d'album vient du fait que les meilleurs morceaux, à savoir les pistes un, deux et quatre se trouvent en début d'album. Malgré cela, il est indéniable que "The merciless" est un opus qui réjouira ceux d'entre vous qui apprécient un black old school aux gros relents thrash et à la production puissante. Moi en tout cas, j'adore.

note       Publiée le mardi 9 novembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The merciless".

notes

Note moyenne        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The merciless".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The merciless".

vincenzo › mercredi 24 octobre 2018 - 11:35  message privé !

Je trouve ce groupe terrible sur disque et sur scène à ne pas manquer

Note donnée au disque :       
boumbastik › lundi 22 octobre 2018 - 21:52  message privé !

En concert à Juppécity le 9/12 prochain. Du coup je jette une oreille dessus. A la 1ère écoute on dirait du true BM mais bien produit avec des soli slayeriens. Chelou dans le bon sens du terme.

Sigur_Langföl › mardi 29 juillet 2008 - 21:34  message privé !
Je dirais même plus!
Note donnée au disque :       
Powaviolenza › mardi 29 juillet 2008 - 20:31  message privé !
avatar
Wai wai c'est bandant !
Note donnée au disque :       
born to gulo › mardi 29 juillet 2008 - 19:46  message privé !
je veux, mon neveu !
Note donnée au disque :