Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCarcass › Choice cuts

Carcass › Choice cuts

21 titres - 78:59 min

  • 1/ Genital grinder - 2/ Maggot colony - 3/ Exhume to consume - 4/ Swarming vulgar mass of infected virulency - 5/ Tools of the trade - 6/ Corporal jigsore quandary - 7/ Incarnated solvent abuse - 8/ Buried dreams - 9/ No love lost - 10/ Heartwork - 11/ Keep on rotting in the free world - 12/ R**k the vote - 13/ This is your life - 14/ Crepitating bowel erosion - 15/ Slash dementia - 16/ Cadaveric incubator of endoparasites - 17/ Reek of putrefaction - 18/ Empathological necroticism - 19/ Foeticide - 20/ Fermenting innards - 21/ Exhume to consume

enregistrement

cf albums concernés

line up

cf albums concernés

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
grindcore
Styles personnels
grind/death/heavy

En voilà un disque qui a sa petite histoire ! Pensez donc, 8 ans de retard !!! Pur les ignares (et surtout René là bas au fond), sachez que cette compile devait à l'origine sortir en 1996 et servir d'épitaphe au groupe récemment splitté. Seulement, le sort en a voulu autrement et Ken Owen (le batteur) a été victime d'une tumeur cérébrale. Et en accord avec la famille de Ken, les autres membres du groupe et Earache, il a été décidé de geler la sortie de la compil'... Il est vrai que cet évènement est quelque part un comble pour ces chantres du gore "médicalisé". Puis 8 ans plus tard, Ken Owen revient d'entre les morts, avec de nombreuses séquelles certes, mais toujours vivant, et Earache, toujours à la quête de $$$ se décide alors à sortir cette compil' très réclamée des fans. Pourquoi donc ? Et bien tout simplement parce qu'outre une classique compilation des morceaux du groupe, "Choice cuts" contient les deux Peel sessions rarissimes du groupe, dont notamment celles de 90 absolument introuvables. Et c'est un peu l'argument de vente de ce disque : une compil' pour les néophytes et une section raretés pour les die hard fans... Mouais, ça sent le coup marketing, surtout que les Peel sessions de 90 ne sont pas géniales (comparées aux précédentes). Mais passons et contentons nous de juger sur un plan strictement musical. La partie compilation est relativement bien faite (faite par Ken Owen justement), suivant un sens chronologique, les plus gros hits sont là, "Exhume to consume", "Heartwork", "Buried dreams", "Keep on rotting in the free world", "corporal jigsore quandary" mais certains morceaux comme "Reek of putrefaction", "Regurgitation of giblets", "Polarized" ou bien "Death certificate" auraient sûrement été mieux vus que "R**k the vote" et "This is your life" franchement un ton en dessous... Attention tout de même, ceci tient plus de la considération personnelle que de l'objectivité pure (eh oui on ne se refait pas ! Hein René ?). Reste tout de même une compil' suffisamment bien foutue pour donner envie d'aller acheter les albums, j'en suis certain. En plus de cela le livret nous épargne la sempiternelle bio, et préfère nous offrir une interview de Ken Owen très intéressante et surtout inédite, ajoutant un argument de plus pour la section marketing. Bref, une compil' tout ce qu'il y a de plus correct, qui bien qu'elle sente les $$$ à plein nez, a dans son panier tous les atouts pour séduire les néophytes comme les fans de la première heure...

note       Publiée le dimanche 31 octobre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Choice cuts".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Choice cuts".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Choice cuts".

Baalsaroth › mardi 8 novembre 2005 - 05:43  message privé !
qu'est ce qu'elle est moche cette couverture!!! mais le contenu est excellent, c'est grace àa ça que j'ai écouté le groupe pour la premiere fois
Les.Mondes.Gothiques › dimanche 31 octobre 2004 - 21:39  message privé !
..J'aRRiVe.
Arno › dimanche 31 octobre 2004 - 13:18  message privé !
René ! On t'appelle !