Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMarilyn Manson › Antichrist in Paris

Marilyn Manson › Antichrist in Paris

35 titres - 159:46 min

  • 1/ Count to six and die - 2/ Irresponsible hate anthem - 3/ The death song - 4/ Disposable teens - 5/ Great big white world - 6/ Tourniquet - 7/ The fight song - 8/ The nobodies - 9/ My monkey / Lunchbox - 10/ Rock is dead - 11/ The dope show - 12/ Cruci fiction in space - 13/ Cake and sodomy - 14/ Burning flag - 15/ Sweet dreams - 16/ Valentine's day - 17/ The love song - 18/ The beautiful people - 19/ 1996 - 20/ Intro + Angel with the scabbed wings - 21/ Get your gunn - 22/ Dogma - 23/ Dried up, tied and dead to the world - 24/ Tourniquet - 25/ My monkey / Lunchbox - 26/ Sweet dreams - 27/ Irresponsible hate anthem - 28/ Minute of decay - 29/ Little horn - 30/ The beautiful people - 31/ The reflecting God - 32/ 1996 - 33/ Cake and sodomy - 34/ Misery machine - 35/ Man that you fear

enregistrement

Titres 1 à 19 enregistrés live au Zénith de Paris le 25 janvier 2001. Titres 20 à 35 enregistrés live au Electric Ballroom de Londres le 12 décembre 1996.

line up

Ginger Fish (batterie), Madonna Wayne Gacy (claviers, percussions), John 5 (guitares (2001)), Marilyn Manson (chant, guitare), Twiggy Ramirez (basse), Zim Zum (guitare sur la partie 1996)

chronique

Styles
metal

Ce bootleg est vraiment très intéressant. Il ne propose en effet pas seulement le live à Paris du 25 janvier 2001, mais aussi en bonus le concert entier de Londres du 12 décembre 1996, soit 4 ans plus tôt. On a donc droit à un bootleg "double" et de ce fait très long (près de 2 H 40 de musique pour un total de 35 titres !). On pourra vraiment dire qu'ici, au moins, on en a pour son argent, d'autant plus que les enregistrements sont tout 2 de bonne qualité, du travail de pro en bref ! Pour en revenir au concert parisien, la partie principale de l'objet, et par la même occasion la prestation la plus récente des 2 shows présentés ici, même si le groupe sait jouer en live sans trop de problèmes ses compos, on ne peut en revanche pas dire qu'il soit une "bête de scène" ! Les morceaux sont bien interprétés, point ! Pas de puissance ou d'enthousiasme particulier, la set-list est très convenable et propose aussi bien des nouveaux morceaux que des anciens. Un bon concert sans histoire. En ce qui concerne le show londonien, on remarque tout de suite que la salle est très petite. Le son est toujours acceptable, bien que plus brut que celui du cooncert parisien. Le groupe est cependant moins à l'aise et quelquefois, l'exécution des morceaux laisse à désirer. Manson passe la plupart de son temps à gueuler plutôt qu'à chanter et c'en est assez désagréable. A certains moments, heureusement qu'il y a Ginger derrière les fûts pour maintenir un rythme constant et permettre ainsi aux autres membres du groupes de ne pas trop foirer ! Cela n'empêche pas Zim Zum à la guitare de jouer comme à son habitude comme un manche et de louper lamentablement la plupart des titres interprétés. Ce live permet aussi d'entendre d'anciens titres comme "Dogma", "Dried up, tied and dead to the world", "Minute of decay" ou "Man that you fear", oubliés depuis. Pour conclure, un bootleg assez intéressant donc, qui permet de mesurer le chemin accomplit entre les concerts périodes "Antichrist superstar" et "Holy wood".

note       Publiée le vendredi 12 octobre 2001

partagez 'Antichrist in Paris' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Antichrist in Paris"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Antichrist in Paris".

ajoutez une note sur : "Antichrist in Paris"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Antichrist in Paris".

ajoutez un commentaire sur : "Antichrist in Paris"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Antichrist in Paris".