Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHowie B. › Music for babies

Howie B. › Music for babies

8 titres - 45:11 min

  • 1/ Music for Babies (5:28)
  • 2/ Cry (9:45)
  • 3/ Shag (6:16)
  • 4/ Allergy (9:04)
  • 5/ Away Again (3:05)
  • 6/ How to Suckie (4:29)
  • 7/ Here Comes the Tooth (4:03)
  • 8/ On the Way (2:30)

enregistrement

El Cortijo, Espagne et Chilli Studio, 1996

line up

Howie B. (claviers, programmation, voix), Johnny Rockstar (programmation), Jeremy Shaw (claviers)

chronique

Styles
ambient
trip hop
Styles personnels
downtempo

Howie B, dj londonien pourtant solidement établi depuis le début des années quatre-vingt dix, aura du passer par la case producteur et se faire remarquer aux côtés de gens comme U2 avec le projet Passengers, Tricky ou évidemment Björk avant de se voir offrir un contrat sur le label Polydor. Plus proche dans l'esprit d'une vision musicale partagée entre Massive Attack et Soul II Soul avec lesquels il a collaboré, son premier disque - qui fait retrospectivement figure d'exception - en est pourtant aux antipodes. "Music for Babies" est un album tout en downtempo, limite ambient, qui se déroule sans heurts et qui surprend par l'intégrité du propos autour de son architecture homogène. Peu ou presque pas d'éléments requis pour bâtir un monde sensible aux infrabasses, sans doute un peu comme on pourrait bien percevoir le monde alentours baigné dans le liquide amiotique aux premières heures de notre vie ("Shag"). A dire vrai, on reconnaîtra plus volontiers dans ce "Music for Babies" le prolongement de l'aventure Skylab entamée deux ans plus tôt avec leur album "#1", Mat Ducasse est d'ailleurs de la partie sur "Allergy" au procédé toutefois un peu trop facile. Car s'il se dégage du premier album d'Howie B. une réelle atmosphère, s'il révèle aussi une réelle personnalité non dénuée d'humour (le pont parodique et inattendu de "Away Again") engendrant de vraies réussites (on retiendra surtout le nu-jazz avant l'heure du fabuleux "How to Suckie"), il n'en est pas pour autant exempt de défauts, de pêchés de jeunesse, de concessions à une certaine forme de légerté dans le propos qui a tendance à déforcer l'entreprise. Fort heureusement, ces cas précis ne sont pas légions, aux nombres de deux ou trois, pas plus, mais vu leur relative longueur, pèsent tout de même de tout leur poids sur le déroulement de ce disque précurseur à l'époque d'une forme encore neuve de musique électronique. Selon l'humeur, on trouvera ce disque soit insipide, soit contemplatif.

note       Publiée le jeudi 21 octobre 2004

partagez 'Music for babies' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Music for babies"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Music for babies".

ajoutez une note sur : "Music for babies"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Music for babies".

ajoutez un commentaire sur : "Music for babies"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Music for babies".

gybe › mercredi 14 juin 2006 - 06:36  message privé !
"Turn off the dark" m'avait marqué à l'époque. C'est un très bon disque et ainsi que le très personnel "snatch". Ces 2 albums méritent qu'ils soient chroniqués.
Note donnée au disque :       
dariev stands › mardi 13 juin 2006 - 13:00  message privé !
avatar
En réalité, c'est "music for makin' babies" qu'aurait du s'appeler cet album ! plus sérieusement, le gars howie a confessé qu'il faisait de la musique dans le but avoué de donner envie aux gens de ... en l'écoutant. Il faudrai peut etre que je songe à chroniquer ses autres oeuvres. à moins que tu veuilles les faire proggy? ses productions sont également très interessantes (U2, björk, entre autres)
Note donnée au disque :