Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEmpusae › Funestus

Empusae › Funestus

cd • 14 titres • 64:33 min

  • 1Agony (misère I)01:50
  • 2Out of question (misère II)05:20
  • 3God05:35
  • 4Masterslave04:06
  • 5La Puissance06:15
  • 6Knowledge04:36
  • 7Oorlog06:50
  • 8Fantasm I01:31
  • 9Fantasm II03:35
  • 10The binding of destruction04:22
  • 11Dark alchemy (harsh floor mix by HIV+)05:14
  • 12Misère (Empusae vs This Morn' Omina)03:56
  • 13Oorlog (het Verdrag van melle mix by Implant)06:05
  • 14E.G.O (Lith remixed by Empusae)05:12

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Ecrit et enregistré par Nicolas Van Meirhaeghe au studio Mortusae Cellar, Belgique, 2001-2002

line up

Sal-Ocin (tous instruments)

Musiciens additionnels : Lith, This Morn' Omina

remarques

chronique

Styles
ambient
indus
electro
Styles personnels
electro industrielle et symphonique

Après Ah Cama-Sotz et This Morn' Omina, la Belgique accouche d'Empusae, projet unique dans son approche de l'electro-industriel. Si les boucles rythmiques sont plus ou moins typiques de cette nouvelle vague, leur efficacité est une fois de plus révélée ici avec pour support un traitement dans les nappes tendant au symphonique et parfois carrément à la bande-son cinématographique. L'autre particularité d'Empusae et l'utilisation de la mélodie plus que tout autre projet dans ce registre. 'Out of question' prépare déjà le terrain avec sa petite mélodie nostalgique et entraînante. 'God', Knowledge' et 'Oorlog' correspondent bien à ce mélange de rythmiques dures, syncopées et appuyées, accompagnées de plages ambient neoclassiques et de mélodies sorties tout droit d'une b.o. d'un vieux film d'horreur en noir et blanc. 'Masterslave' ou 'La Puissance' sonnent quant à eux beaucoup plus industriels, plus durs, entre rythmes martiaux et distorsions. Les quelques remixes en seconde partie de l'album revisitent certains titres présents ou des inédits : HIV+ joue la carte de la lourdeur, rampant et hypnotique à souhaits, Empusae remet lui-même le couvert avec This Morn' Omina pour une version electro-tribale de 'Misère', Implant propose une drum'n'bass ethnique pour 'Oorlog'. Enfin un remix du projet Lith par Empusae ferme ce 'Funestus' à la couleur pafrticulière mais qui ne cède en aucun cas à la léthargie. Très bon tout ça !

note       Publiée le samedi 16 octobre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Funestus".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Funestus".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Funestus".

Slugbait › lundi 5 septembre 2005 - 22:33  message privé !
Excellent ce disque ! L'aspect mélodique tres développé donne une atmosphère cinématographique particulièrement réussie et passionante.
Note donnée au disque :