Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChyme › Live room

Chyme › Live room

7 titres - 68:47 min

  • 1/ Isolation room
  • 2/ Irritation room
  • 3/ Live room
  • 4/ Isolation room
  • 5/ Feerie room
  • 6/ Sky room
  • 7/ False room... gouvernoument

line up

Chyme : Guillaume

remarques

chronique

Styles
ambient
indus
ovni inclassable
Styles personnels
mélodico bruitiste

Mélodico-bruitiste... ??? .. °_°... mais qu'est-ce que Guillaume alias Chyme entend par cet authentique paradoxe? "Live Room" est en fait une collection de 6 pièces incontestablement musicales, faites de sons d'instruments, guitares, violons, pianos, le plus souvent saturés ou sinon passés au crible d'effets dénaturant, le tout mêlé d'indus tendance electro majoritairement stridente. Mélodique car Guillaume installe toujours une boucle composée, c'est là que l'on retrouve la guitare, le piano, à partir de laquelle toute l'ambiance est plantée, laissant l'expression libre aux bruits proprement dits. Aérée, atmosphérique, l'approche de Chyme est hypnotisante, ambiant et délicate, moins inconfortable qu'il n'y paraît d'abord. La qualité des mélodies de trame, la cohérence des sons, acoustiques ou bruitistes, plus proches du cristallin que du charbonneux, la malice certaine avec laquelle les évènements sonores interviennent et s'installent font de "Live room" une heure d'ouverture musicale finalement bienvenue. Une voix si saturée qu'on croirait une guitare, de longues nappes de claviers, des minutes dégueulasses de suraigus atroces avant pleurs Grand Piano. Comme son nom ne l'indique pas "Sky room" est insoutenable, larsens et harmoniques saturées et scalpels, jusqu'à ce qu'un piano et des cordes dramatiques entrent avec lourde prestance sur lits de tympans morts. Tristesse, harmonies dépressives, épreuve sonore, "Sky room" est la composition la plus contrastée de ce captivant recueil, tout aussi minimal que peaufiné, délicat et modeste. "False room" commence par huit minutes de pur silence avant de nous jouer un morceau rock passé au stroboscope... personne n'est parfait. Comme toute pièce de ce genre ça ne s'écoute pas en boucle, jusqu'à 10 fois par jour... mais peu importe, en fait, ça n'est pas fait pour ça.

note       Publiée le dimanche 10 octobre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live room".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live room".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live room".