Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCompilations - Divers › The Last Bleak Days

Compilations - Divers › The Last Bleak Days

cd • 12 titres • 73:19 min

  • 1Non Ethos - Post human era08:46
  • 2Desiderii Marginis - This vale of tears04:39
  • 3Tear Ceremony - How to bury your dreams04:52
  • 4Philip Samartzis - Storm06:09
  • 5Ovum - Meningo05:38
  • 6Nacht - You will weep02:43
  • 7Diskrepant - ...and madness will bring a brighter tomorrow05:55
  • 8Necrophorus - The source of underwater bleakness08:32
  • 9Wilt - Day five04:36
  • 10Svartsinn - The fading horizon06:59
  • 11Instincts - The fall09:05
  • 12Hazard - Maszt05:56

enregistrement

Enregistré en divers lieux 2000-2001, produit par Herleif Langas, Norvège, 2001

line up

Desiderii Marginis, Diskrepant, Necrophorus, Svartsinn, Wilt, Herleif Langas (NoN Ethos, Norvège), Johan Levin (Desiderii Marginis, Suède), Todd Gautreau (Tear Ceremony, Usa), Philip Samartzis (Australie), Ovum (Suède), Nacht (Norvège), Per Åhlund & Fredrik Olofsson (Diskrepant, Suède), Peter Andersson (Necrophorus, Suède), Wilt (Usa), Jan Roger Pettersen (Svartsinn, Norvège), Frédéric Arbour (Instincts, Québec), Benny Nilsen (Hazard, Suède)

remarques

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
dark-ambient indus et expérimentale

Cette compilation est pour l'instant la seule sortie existante de ce label norvégien, fondé par Herleif Langas de Northaunt. Au vu de la qualité des artistes réunis ici, on ne peut qu'espérer d'excellentes nouvelles pour le futur. Mine à raretés (que des inédits si l'on excepte le morceau de NoN Ethos, side-project ambient minimaliste de Northaunt, présent sur un cd-r introuvable) et curiosité, ce sampler présente tout aussi bien des projets connus et reconnus que d'obscurs artistes. On y retrouve ainsi les grands noms tels que Desiderii Marginis, Hazard (ex-Morthound), Necrophorus (s.project de Raison D'Etre) pour des inédits très dark ambient de facture somme toute classique mais toujours réjouissante pour le traqueur de raretés. Ajoutons à la liste Nacht et ses (trop rares) vocalises rituelles effrayantes (ici on s'approche d'une version encore plus glauque de Diamanda Galas) ou les valeurs montantes que sont Svartsinn et Instincts, respectivement à l'oeuvre dans la dark ambient et le mélange néofolk/martial. Wilt et Diskrepant parsèment leur ambient froide de sons électroniques et de percus, Ovum et Tear Ceremony font dans la dark ambient 'syndicale' mais ma foi avec beaucoup de réussite. L'australien Philip Samartzis quant à lui navigue dans le minimalisme expérimental avec ses sons naturels et ses grincements/grondements loin d'être humains. Chaque morceau possédant sa propre couleur en devient un bijou tout en participant à la cohésion de cette compilation des derniers jours transis de froid.

note       Publiée le dimanche 3 octobre 2004

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The Last Bleak Days" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The Last Bleak Days".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "The Last Bleak Days".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The Last Bleak Days".

Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar
Le premier titre de Non Ethos (alias Northaunt) est un gouffre sans vie qui vaut déjà à lui seul l'appropriation de cet objet. Mis à niveau sonore suffisant, on s'accroche à son siège en regrettant de ne pas avoir de ceinture de sécurité de salon.
Note donnée au disque :       
Solvant Envoyez un message privé àSolvant
Etonnant qu'il n'y est aucun comm', du coup je suis passé à côté, mais bon, là je réréréécoute Looking for Europe...
Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar
Une des toutes meilleures compilations dark-ambient. Un feeling monstrueux sur certaines pièces (NON ethos, Desiderii Marginis, Nacht), d'autres qui n'hésitent pasà trouver un dernier potentiel émotif chez les expérimentaux les plus durs. très recommandé pour ceux qui n'ont pas peur d'avancer à tâtons dans un néant opaque.
Note donnée au disque :