Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJesu › Heart ache

Jesu › Heart ache

cd | 2 titres

  • 1 Heart ache
  • 2 Ruined

enregistrement

Enregisté et produit par Justin Broadrick au studio Avalanche, Birmingham, Angleterre, 2003-2004

line up

Justin K. Broadrick (tous instruments et chant)

chronique

"Godflesh est mort. Vive Jesu". Bien que cela soit annoncé de façon lapidaire sur le sticker qui orne le boîtier de ce 'Heart ache', la résurrection de Justin Broadrick n'en reste pas moins empreinte de l'ombre de son projet le plus connu. Non qu'il n'en soit qu'une nouvelle version loin de là, mais la lourdeur et la dynamique propre à feu-Godflesh sont toujours présentes sur une partie de ces deux long titres d'environ 20 minutes chacun. Bien heureusement l'anglais aux multiples projets protéiformes (Ice, Techno Animal, Final etc.) a un talent immense, et ce ep en est une preuve de plus. 'Heart ache' démarre très Godflesh, basse ronde et saturée, riff de guitare 'stoner'. Le trip se transforme plus loin en une mélodie mélancolique accompagnant le chant éthéré si caractéristique de Justin : une émotion plus à fleur de peau, un toucher mélodique fabuleux. Le thème se déroule sur un bon moment jusqu'à ce qu'un break au piano offre une courte pause après laquelle le thème reprend de façon plus syncopée. Enveloppé dans une réverb' accentuant le rendu très aérien du morceau, ce contraste lourdeur/atmosphère a toujours été un point fort de Broadrick, et il l'exploite magnifiquement une fois de plus. 'Ruined' démarre très calmement par un thème au piano auquel fait écho une guitare électro-acoustique, le tout sur près de 5 minutes avant que le piano ne se fasse plus lugubre, anticipant basse et guitare d'une lourdeur monumentale, à la manière du mémorable 'Go spread your wings' de Godflesh sur 'Selfless'. Le chant clair de Broadrick sonne désabusé, en harmonie avec cette dynamique créée par le duo basse-guitare. Le morceau est coupé par un break encore très lourd et des effets synthétiques dissonants. Les 6 dernières minutes ralentissent le tempo en reprenant le thème du départ cette fois avec guitares (électriques et acoustiques) et nappes atmosphériques, puis le final 'heavenly' et ambient sur fond de piano et de guitare sèche. Rien n'est disparate, tout est brillamment enchaîné, calibré, suffisamment varié pour tenir en haleine l'auditeur et surtout une incroyable sincérité dans l'exécution et l'émotion. L'attente de l'album va être dure...

note       Publiée le dimanche 3 octobre 2004

partagez 'Heart ache' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Heart ache"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Heart ache".

ajoutez une note sur : "Heart ache"

Note moyenne :        33 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Heart ache".

ajoutez un commentaire sur : "Heart ache"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Heart ache".

kranakov › mardi 17 décembre 2013 - 11:45  message privé !

Ecoute du remaster japonais sorti conjointement à "DETHRONED"… Pas frappantes, les différences. A mes oreilles un peu mielleuses, un des sommets de Broadrick. Même si ces quarante minutes ne sont pas sans quelques longueurs.

Il paraît qu'il relance GODFLESH ? je veux dire en studio, aussi...

Note donnée au disque :       
merci pour le fusil... › mercredi 19 août 2009 - 22:05  message privé !

rrronfle...hein ?! quoi ! très mal viellit ! comment ça...rronfle

Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 14 août 2009 - 22:01  message privé !

Tiens sinon, d'aucuns ont-ils déjà écouté J2 (Jarboe et Justin) ? Pas mauvais du tout, mais encore une fois, hélas, avec ce genre de collaboration "dream team", je pense que j'en attends toujours un peu trop... Donc juste "bon", dommage...

born to gulo › jeudi 13 août 2009 - 13:17  message privé !

le nouveau repart dans cette veine, amalgamée à la période récente

Note donnée au disque :       
Dun23 › jeudi 13 août 2009 - 12:23  message privé !

C'est YéZou ou Yésou qui faut dire, dixit Justin. Parait que c'est comme ça que Jesus se prononce en Chine, dixit une amie chinoise.