Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDMiles Davis / Thelonious Monk › Miles & Monk at Newport

Miles Davis / Thelonious Monk › Miles & Monk at Newport

13 titres - 91:43 min

  • CD1 MILES DAVIS SEXTET
  • 1/ Introduction (2:16)
  • 2/ Ah-Leu-Cha (5:48)
  • 3/ Straight, No Chaser (8:53)
  • 4/ Fran-Dance (7:10)
  • 5/ Two Bass Hit (4:14)
  • 6/ Bye Bye Blackbird (9:11)
  • 7/ The Theme (2:53)
  • CD2 THELONIOUS MONK QUARTET
  • 8/ Introduction (1:21)
  • 9/ Criss-Cross (8:12)
  • 10/ Light Blue (9:54)
  • 11/ Nutty (13:52)
  • 12/ Blue Monk (11:24)
  • 13/ Epistrophy (6:35)

enregistrement

Newport Jazz Festival CD 1 (3 juillet 1958) - CD 2 (4 juillet 1963)

line up

Cannonball Adderley (saxophone alto), Paul Chambers (contrebasse), Jimmy Cobb (batterie), John Coltrane (saxophone ténor), Miles Davis (trompette), Frankie Dunlop (batterie), Bill Evans (piano), Thelonious S. Monk (piano), Butch Warren (contrebasse), Charlie Rouse (saxophone ténor), Pee Wee Russell (clarinette)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
hard bop

Ne vous fiez pas à l'énoncé. Miles et Monk ne partagent pas l'affiche de ce festival. Enfin, si, ils s'y sont produits tous les deux, mais pas ensemble, et encore moins en même temps. Ce double cd n'est qu'une des nombreuses anthologies posthumes à avoir été publiée après le décès de l'ange noir, en 1994. Le premier disque est, avec le "Live at the Plaza", le seul témoignage live existant à l'heure actuelle mettant en valeur le sextet qui réalisera "Kind of Blue". Réalisera, car nous sommes alors en juillet 1958 et le gros du répertoire se concentre donc fatalement sur les titres de "Milestones". La présence de Coltrane, Cannonball Adderley et Bill Evans rend le témoignage intéressant, voire instructif, et la prestation, drivée par un Jimmy Cobb survolté ("Ah-Leu-Cha") laisse entrevoir que, contrairement aux idées reçues, ces musiciens étaient habités par le feu. Le deuxième disque, enregistré lui pas moins de cinq années plus tard au même festival, nous permet de savourer quelques unes des pièces les plus obliques du répertoire du pianiste misanthrope, depuis sous tutelle Columbia. Sa plus large diffusion ne rendra pas sa musique plus accessible pour autant, ni plus assimilable pour le commun des mortels, ni non plus pour ses musiciens qu'il ne juge de toute façon pas assez bons pour la jouer correctement... Son quintette délivre, sans être exceptionnelles, de formidables versions de titres comme "Criss-Cross", "Blue Monk" ou "Epistrophy". C'est le futur résidant Charlie Rouse qui officie alors au poste de saxophoniste ténor, prenant sans se poser de questions la relève des Coleman Hawkins, John Coltrane et Johnny Griffin avant lui. Pour l'occasion, ils sont accompagnés par le clarinettiste Pee Wee Russell, trouble-fête qui ne se fait pourtant pas entendre sur toutes les plages. Fin 2002, cet enregistrement fut l'objet d'une réédition exclusivement consacrée à Monk cette fois, avec en bonus une demie heure supplémentaire. Un régal pour les amateurs.

note       Publiée le mercredi 22 septembre 2004

partagez 'Miles & Monk at Newport' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Miles & Monk at Newport"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Miles & Monk at Newport".

ajoutez une note sur : "Miles & Monk at Newport"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Miles & Monk at Newport".

ajoutez un commentaire sur : "Miles & Monk at Newport"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Miles & Monk at Newport".

darkmagus › samedi 23 juin 2012 - 00:05  message privé !

Rien, je n’étais rien L’humilité reçue COMME un coup à l’estomac Et j’étais tout aussi, rouage essentiel minuscule et indispensable Et ma vie écartelée COMME entre Les 3 notes de Fran Dance (1ère version du 25 juin 58) …..…………… déchirées

et perle le son bleu de Miles.