Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMeshuggah › I

Meshuggah › I

1 titres - 21:00 min

  • 1/ I

enregistrement

Fear & Loathing, Stockholm, Suède

line up

Jens Kidman (chant), Tomas Haake (batterie), Fredrik Thordendal (guitare rythmique, guitare solo, bass), Mårten Hagström (guitare rythmique)

remarques

chronique

Ça y est, ils l'ont fait, 21 minutes de Meshuggah en une chanson. Premier album pour Fractured Transmitter, autant dire que ce nouveau label attaque fort. Dès le départ, on reconnaît la patte de Meshuggah : le groupe refuse toujours autant les structures binaires et continue à travailler sur les décalages progressifs riffs/batterie et le chant est toujours placé de façon aussi judicieuse et avec une voix toujours aussi puissante. Il s'agit également de la chanson la plus sombre de Meshuggah, les ambiances développées y sont vraiment étouffantes, voire terrifiantes par moment, on se trouve en plein dans l'antre de la folie mentale. Aucun thème n'est récursif tout au long de l'album, le groupe les enchaîne, parfois de façon assez brutale, je pense notamment au passage intro du premier thème, mais pourtant l'ensemble reste très cohérent. On appréciera l'utilisation de guitares à 8 cordes (développées à la demande du groupe pour "Nothing") permettant de descendre dans des sons très graves sans perdre de puissance. Quant au concept, je vous le laisse découvrir, car comme d'habitude avec nos Suédois, c'est assez tarabiscoté (un peu comme la musique quoi !). Au final, cet EP s'avère très efficace et pose une question, à quoi ressemblera "Catch 33" ?

note       Publiée le mardi 21 septembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "I".

notes

Note moyenne        36 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "I".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "I".

enslaver_666 › lundi 26 mars 2018 - 00:14  message privé !

Il est facile d'avoir la perception que des EP, ce sont des objets de marketing, de promotion ou des compiles de rejets d'album. Par contre, il existe des EP qui sont de petits bijoux en soit et "I" fait définitivement parti du lot pour moi. Meshuggah entretenait sont aura d'OVNI en présentant un titre de 21 minutes mais aussi, en offrant sa première musique enregistrée avec des 8 cordes. "I" est un monstre qui se consomme sans aucun effort malgré sa longueur. Le tout ouvre avec un riff mécanique hypnotique, pas si loin de ce que l'on entendra sur "Bleed" quelques années plus tard. La longueur du morceau, on ne la ressent jamais. Les parties s'enchaînent tout naturellement et à aucun moment, on a l'impression que l'oeuvre est un ramassis de petits morceaux rapiécés ensemble. Y'a aussi là-dedans quelques un des riffs les plus efficaces du groupe. C'est à vouloir se fracasser le crâne dans le mur. Je trouve aussi qu'on a bien mixé les styles des deux albums précédents soit le groove et la lourdeur de "Nothing" et l'agressivité tranchante de "Chaos Sphere". Meshuggah devenait meilleur d'album en album.

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › samedi 17 septembre 2011 - 20:41  message privé !

Comment ce EP est malsain! Jamais leur musique n'aura été aussi sombre, aussi difficile à comprendre et à expliquer. 21 minutes de chaos maitrisé à la perfection. Il parait même, que le groupe ne peux reproduire cette performance sur scène ... permettez moi d'en douter , je penses qu'ils en sont largement capable.

Note donnée au disque :       
Nevraxis › mardi 8 juin 2010 - 08:47  message privé !

HA ENFIN DE LA VRAIE MUSIQUE !!!
Voila ce que j'appelle des ZIKOS.
Tellement de puissance avec si peu de notes c'est presque divin, cette putain de signature rythmique qui ne cesse de changer quel bonheur.
Le genre de CD qui m'a fait lâché complètement les très anecdotiques Tool et Perfect bordel.
La on est 2/3 catégorie au dessus mon garçon.
Des vrais précurseurs réellement innovants qui apportent une belle pierre à l'édifice.
Du travail d'orfèvres qui fout la honte à la team Neurosis et consort.
Les .. les mots me manquent ... l'un de mes préférés chez eux.
6 GROSSES BOULES EVIDEMMENT.

Note donnée au disque :       
Potters field › mercredi 27 février 2008 - 10:24  message privé !
thanxxx homie, t'as pas volé ton bisou. et la legende voudrait qu'il y ait même du 4/4 sur cet album...
juj › mardi 26 février 2008 - 23:06  message privé !
je veux, qu'il est foutralement moshy - et belliqueux - c'est bien pour ça que ce serait con que mon homie PF passe à côté