Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMental Measuretech › Songs from Neuropa

Mental Measuretech › Songs from Neuropa

cd • 14 titres

  • 1Los mimilocos
  • 2Turtle recall III
  • 3Mudmen
  • 4Un pauvre honteux
  • 5Knights
  • 6Take the oath
  • 7Spanish hart
  • 8Thalita Kumi
  • 9Pyracantha
  • 10Der Blutquell
  • 11Spirale #1
  • 12Requiem
  • 13Die Todesfuge
  • 14Sturmlied

enregistrement

Morceaux 1,3,4,6,7,9,11,13 enregistrés au Walter Kurtz Memorial Center /R'lyeh Studio, Allemagne. Morceaux 2,5,8,10,12,14, SDV Studio, Allemagne, de 1989 à 1992.

line up

D.A.R.P.A. (chant, musique), Rose (chant, musique), W.I.L.L. I. (chant, musique)

remarques

'Sturmlied' a été composé en collaboration avec Allerseelen. L'album inclut un 15ème morceau caché.

chronique

Etrange album que ce 'Songs from Neuropa', étrange car varié, inattendu et riche, véritable mosaïque d'atmosphères, un brin disparates peut-être mais jamais inintéréssantes. L'amorce se fait au travers de 'Los mimilocos', pièce de dark ambient expérimentale qui cède la place au dark électro rituel de 'Turtle recall III', tout en percussions tribales, mené par un duo récitant de voix féminine et masculine; l'un de mes morceaux favoris. Retour à l'expérimentation instrumentale pour 'Mudmen' avant de glisser sur une dark wave allemande très 90's pour 'Un pauvre honteux' et ses textes étranges. Visiblement, le trio affiche un goût prononcé pour les arrangements minimaux et efficaces, les atmosphères malsaines et inattendues. Ce n'est pas 'Knights' qui fera exception puisque la chanson est construite autour d'un rythme tournant en boucle avec vocaux masculins, le tout créant une forme de sentiment hypnotique. 'Take the oath' me fait penser à certaines pièces de Kirlian camera, en nettement moins réussi cependant. C'est à nouveau vers des atmosphères tribales que nous emmène 'Spanish hart' et ses roulements de percussions tandis que 'Thalita Kumi' mêle allègrement piano et touches ethniques. Là encore, je ne puis m'empêcher, dans la démarche, d'évoquer l'espèce de naïveté efficace de Kirlian camera, même si Mental Measuretech procède avec moins de talent. Pour ceux qui s'ennuyaient de l'expérimental instrumental, le malsain 'Pyracantha' et ses sons torturés viendra combler leurs attentes. 'Der Blutquell' rappelle l'aspect tribal de 'Turtle recall III' mais il lui manque l'aspect lourd et agressif de ce dernier ce qui le rend moins prenant. Après une pièce presque bruitiste ('Spirale'), le ton évolue du côté de formations comme Hekate, Moon lay hidden beneath a cloud, avec voix étherée et récitation masculine tragique en arrière-fond, très bien. En guise de conclusion, le trio nous livre 'Die Todesfuge', toute en orgues et percussions lourdes (le spectre de Kirlian camera encore) et celui qui reste mon titre préféré, 'Sturmlied'. Plus tribal que jamais avec ses roulements de percussions (on songe à Test Dept), il s'enrichit de grincements de guitare éléctrique, de basse lourde qui servent de support à la voix féminine dont le chant en allemand fait mouche. Certes, on reprochera à ce disque son manque de cohérence mais ce ne me semble pas devoir être un élément handicapant pour l'apprécier. 'Songs from Neuropa' me paraît s'envisager comme une collection de pièces motivée par un certain sentiment, décliné en plusieurs ambiances. Atypique, ce travail ? Certainement. Intéréssant ? De mon point de vue, oui. A acheter ? La réponse est encore positive.

note       Publiée le dimanche 19 septembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Songs from Neuropa".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Songs from Neuropa".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Songs from Neuropa".