Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBeherit › The oath of black blood

Beherit › The oath of black blood

cd | 10 titres

  • 1 Metal of Death
  • 2 The Oath of Black Blood
  • 3 Grave Desecration
  • 4 Witchcraft
  • 5 Goat Worship
  • 6 Demonomancy
  • 7 Black Mass Prayer
  • 8 Beast of Damnation
  • 9 Hail Sathanas
  • 10 Dawn of Satan's Millennium

remarques

Titres 1 à 6 issus de "Demonomancy" demo Titres 7 à 10 issus de "Dawn of Satan's Millennium" 7"
Il existe également une version de l'album qui est sortie chez Turbo Music en 1991

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

Lorsqu'on en vient à parler de Black Metal et de cette seconde vague apparue à la fin des années 80 et qui s'est répandue plus fortement au début des années 90, les groupes qui viennent à l'ésprit de la majorité sont les cadors Norvégiens tels que Mayhem, Darkthrone ou autre Burzum. Simple effet dû à leur qualité musicale ou reflexe conditionné par la sur-médiatisation dont ils ont été - et sont toujours - "victimes" ? Il y'a fort à parier que cette dernière solution soit la bonne, car en parallèle de cette si célèbre scène Norvégienne, d'autres groupes d'une qualité irréprochable se sont developpés, avec entre autres Blasphemy ou Profanatica. Des groupes peut être encore plus bestiaux et malsain, plus radicaux, plus violents. Beherit entre de plein pied dans cette définition, apposant son nom dès 1990 sur ses premières démos et pour la première fois sur CD avec de "The oath of black blood". Le matériel que l'on retrouve sur cet opus est en réalité issu de deux de leur précédentes productions, à savoir "Demonomancy" (démo 1990) et "Dawn of satan's millenium" (Picture 7" 1990). Les deux enregistrements ayant une qualité sonore équivalente, à savoir très crue, on passe de l'un à l'autre sans trop s'en rendre compte. Musicalement, on a à faire à une musique d'une bestialité sans nom que l'on rapprocherait d'un Sarcofago ou d'un Blasphemy. Ca va souvent très vite avec des riffs basiques et radicaux et quelques breaks dévastateurs viennent rendre l'ensemble plus pesant, toujours appuyé par une batterie totalement frénétique. Les vocaux sont tout simplement démoniaques et deversent des pamphlets haineux et chaotiques dans la plus pure veine sataniste. Avec ce premier CD, Beherit atteind des sommets de bestialité, et presque 15 ans plus tard, les Finlandais font toujours office de référence auprès d'une floppée de groupes. Et ce "The oath of black blood" n'est rien comparé à ce qui va suivre, simplement le début d'une légende.

note       Publiée le vendredi 17 septembre 2004

partagez 'The oath of black blood' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The oath of black blood"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The oath of black blood".

ajoutez une note sur : "The oath of black blood"

Note moyenne :        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The oath of black blood".

ajoutez un commentaire sur : "The oath of black blood"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The oath of black blood".

boumbastik › vendredi 22 avril 2011 - 23:54  message privé !

çui-là a un côté hystérico-punk bien cool, et toujours avec ces régurgitations vocales frénétiques du meilleur effet. Beherit c'est mes copains.

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 16 octobre 2010 - 11:24  message privé !

J'ai fais écouter cet album la chaine hi fi à donf à mon arrière grand mère et peu de temps après on l'a retrouvé raide morte. Donc oui je peux le dire oui Beherit tue ! Maintenant je voudrais faire écouter cet album au casque à mon ptit enculé de neveux (qui a 1 ans) juste pour voir.... Avec TOOBB C'est la guerre totale, à ranger auprès des plus grands, un grand hailz en l'honneur des Dieux !

  • Vivez les aventures de Bay & Rite en Finland à la recherche des dieux grec dans mes gogues.
Note donnée au disque :       
boumbastik › lundi 28 avril 2008 - 13:43  message privé !
"celui qui sert de défouloir basique pour des auditeurs sans cerveau." JE M'INSCRIS EN FAUX ! J'ai un cerveau, môssieur, ne vous en déplaise ! Je l'assume et j'en suis fier, oui môssieur ! La preuve : j'écoute Beherit et j'aime ça.
Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 27 avril 2008 - 00:07  message privé !
beherit ça débite
boumbastik › samedi 26 avril 2008 - 23:35  message privé !
Je suis pas fan de BM, mais çui-là, j'accroche, comme une mouche autour d'une bouse. La voix est abjecte, le son crasseux, les breaks brinquebalants, ça pue, c'est bon.
Note donnée au disque :