Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Shiver › Walpurgis

The Shiver › Walpurgis

8 titres - 34:21 min

  • 1/ Repent Walpurgis (7:16)
  • 2/ Ode to The Salvation Army (0:40)
  • 3/ Leave This Man Alone (5:22)
  • 4/ What's Wrong about the Blues (5:22)
  • 5/ Hey Mr.Holy Man (3:19)
  • 6/ Don't Let Me Be Misunderstood (4:46)
  • 7/ No Time (2:50)
  • 8/ The Peddle (4:46)

enregistrement

Soundcraft Studio Bienne, Suisse, 1969

line up

Dany Rühle (guitare, harmonica, choeurs), Jelly Pastorini (orgue, piano), Mario Conza (basse, flûte, choeurs), Roger Maurer (batterie, choeurs), Peter Robinson (chant)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné coréen (oui, oui, coréen, vous lisez bien) à tirage numéroté et limité à 100 exemplaires

chronique

Styles
rock
blues
Styles personnels
psychédélique

Nous sommes en 1969, la musique pop est en plein essor et se découvre des prétentions qu'elle n'imaginait même pas concevable. Dans le flot constant des productions progressives européennes encore naissantes se perd au milieu de la masse le seul et unique disque du groupe suisse de black progressif avant la lettre, The Shiver. "Walpurgis" est à l'image de sa pochette, la première au monde réalisée par H.R.Giger ; glauque et létal. Les atmosphères sont poisseuses à souhait, le son de l'orgue submerge le tout, avec des effets d'échos tout droits sortis d'un film d'épouvante, contrebalancé par une guitare rageuse qu'on a vraiment de la peine à croire avoir été réellement enregistré à cette époque, avec des riffs lourds, mais lourds mes amis. Les textes des chansons sont à l'avenant avec des histoires de fin du monde apocalyptique, de disparition inéluctable de l'espèce humaine ("Ode to The Salvation Army", "No Time"). Non, Magma n'a rien inventé... Par contre, moi, ça fait quelques lignes déjà que je raconte n'importe quoi. Et c'est très amusant. Quand je songe que je me casse la tête à vous parler de disques incroyables d'artistes qui le sont tout autant, et que la seule chose à laquelle la plupart d'entre vous soit sensible, ce sont des images telles que celle-là, surtout quand elles sont accompagnées de textes qui, comme au-dessus, racontent, lignes après lignes, mots pour mots, tout ce que vous voulez entendre. J'en suis réduit à ça pour attirer votre attention sur le problème, vous vous rendez compte ? Oui, je sais, ça ne changera rien. Mais pour le coup, je suis sûr que j'en ai piégé quelques uns parmi vous. Et toc ! Bon, plus sérieusement maintenant ; pas grand chose de recommandable dans le chef de ce disque hélas. Il n'a de réel attrait que sa pochette, vraiment, sa musique étant ni plus ni moins qu'une vague adaptation de celle pratiquée par des tas d'autres groupes à l'époque, Procol Harum les premiers. Avec quelques touches psyché et blues de rigueur, tout cela est en réalité bien gentil et inoffensif.

note       Publiée le vendredi 17 septembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Walpurgis".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Walpurgis".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Walpurgis".

Wotzenknecht › mercredi 30 septembre 2009 - 13:37  message privé !
avatar

l'excellente chro que voici

saïmone › vendredi 17 septembre 2004 - 13:10  message privé !
avatar
Excellent :o) J'comprenais pas le rapport Black progressif et blues/rock... uhuh... bien joué