Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThis Morn' Omina › Taiu

This Morn' Omina › Taiu

cd • 11 titres • 73:04 min

  • 11/Ah-Menti04:05
  • 2The penultimate truth08:14
  • 3Vassago de Nunez06:11
  • 4The light that shines and the light that fades07:02
  • 5Beatified spirit08:35
  • 6Totemism (ancient)05:02
  • 7Aeon08:37
  • 8The weeping eye04:04
  • 9Either/Or09:18
  • 10Perun01:33
  • 11Terran10:15

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Ecrit et enrgeistré par M.Goedrijk, Belgique, 2000-2001

line up

Mika Goedrijk (tous instruments)

remarques

chronique

Styles
ambient
electro
Styles personnels
electro-ambient ethnique

Dernière partie de la trilogie 'Hegira', 'Taiu' fait ressortir le côté plus électronique de la musique de This Morn' Omina. Là où auparavant prédominaient rythmes tribaux et nappes ambient, les basses et les mélodies froides réminiscentes d'un Klinik font leur apparitions, apportant un nouveau souffle et une couleur toute autre. Cela ne veut en aucun cas signifier que TMO soit passé à l'electro dance-floor au détriment de ces sonorités orientales ou africaines qui en font un projet unique et captivant. On peut même dire que tout cela ne serait rien sans les plages ambient et ethniques qui parsèment les oeuvres du belge telles qu'ici le liminaire 'Ah-Menti', 'Totemism' (hypnotique tel un regard reptilien) ou encore les plutôt 'Deleriumesque' 'Either/Or' ou 'Terran', magnifique épilogue. Cette preignance de l'electro se traduit ainsi par des touches plus ou moins prononcées de boucles répétitives très 'trance' figurant des instruments à vents(didjeridoo, flûtes) et des nappes mélodieuses du plus bel effet ('The penultimate truth', 'Vassago de Nunez'). Quant aux rythmiques elles-mêmes, le mariage des percussions acoustiques et électroniques entraîne une pulsion incontrôlable de s'adonner aux sains effets de la danse rituelle en espérant que le charme ne se rompra que le temps d'un changement de plage. Du très bon TMO, comme à l'accoutumée.

note       Publiée le mercredi 15 septembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Taiu".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Taiu".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Taiu".

Wotzenknecht › jeudi 26 juillet 2007 - 14:12  message privé !
avatar
Ma note compte pour l'ensemble de la trilogie 'Hegira' puisque je me suis procuré la box, donc remasterisé (et apparemment c'était pas de trop ?). Un très bon projet, j'adore la cohérence de l'ensemble, les titres peuvent durer 7 ou 77 minutes que c'en est toujours fascinant. En soi c'est intemporel donc (pour moi) une qualité musicale exemplaire. Reste à savoir si je me procure les autres opus (Serpent Noir/Rouge etc) où si, à l'instar d'Ulf Soderberg, This Morn'Omina ne ferait pas que de se mordre la queue.
Note donnée au disque :       
Jaafar › dimanche 20 novembre 2005 - 23:30  message privé !
Aïe aïe aïe ce que les sons son viellots! Honnètement je trouve les mélodies de The Penultimate Truth insupportables, ces synthés tellement cheaps... Mais pour l'aspect rythmqiue ce disque est un de mes favoris. Boucles plus incisives que par la suite, touche lo-fi minimaliste qui n'est pas sans rappeller Muslimgauze, sonorités industrielles plus franches (Vassago de Nunez), mais sans se départir de l'aspect tribal... Enfin, un disque qui sonne vraiment comme un vieil album (pochette + mélodies, catastrophe) mais qui recèle quelques perles et une approche bien différente de la trance/indus/percus si sophistiquée d'aujourd'hui. Mention spéciale à "The Light that shines, the light that fades", qui sonne effectivement très Klinik en y repensant.
Note donnée au disque :