Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKoЯn › Take a Look in the Mirror

KoЯn › Take a Look in the Mirror

cd • 13 titres • 56:42 min

  • 1Right now
  • 2Break some off
  • 3Counting onme
  • 4Here it comes again
  • 5Deep inside
  • 6Did my time
  • 7Everything i've known
  • 8Play me
  • 9Alive
  • 10Let's do this now
  • 11I'm done
  • 12Y'all want a single
  • 13When will this end

enregistrement

Par Frank Filipetti, produit par Korn & Jon Davis

line up

Jonathan Davis (vocaux), Fieldy (basse), James Shaffer (guitare), Brian Welch (guitare), David Silviera (batterie)

Musiciens additionnels : Nas

remarques

Existe en version digipaK avec un DVD bonus

chronique

Non. Oui mais alors là non. Et pourtant je l'aurai défendu ce disque, contre les joyeux arguments aussi constructifs que "olala, ils ressortent déjà un disque ?" ou "vous avez le prix qu'a coûté l'album précédent ? Il devait pas rester beaucoup d'argent pour sortir celui là"... Toujours est-il que bref, en fait : non. Et oui, j'ai bien peur qu'au final ces arguments soient presque fondés... Car honnêtement, qu'apporte ce Take a Look in the Mirror à la déjà (trop) chargée discographie du groupe ? De quoi renflouer leurs comptes diront les mauvaises langues... Le problème c'est que voilà : après l'excellente suprise qu'avait été (tout du moins en ce qui me concerne) Untouchables, ce nouveau Korn n'apporte effectivement rien. Du Korn poussif, qui se remet à beugler bêtement comme un gamin de 15 ans alors qu'il a passé la barre des 30, du faux retour aux sources, entre Issues et Life if Peachy, des "featuring" douteux qui n'intéressent personne (NAS ???), le retour des plans à la cornemuse ou des enchaînements je-chuchote-je-beugle le tout dans une version grotesque qui a pris au bas mot 10 ans de retard, des compos peu travaillées planquées derrière un gros son bien gras comme il devient bien la mode de le faire... grosso modo, une caricature, Korn qui se regarde de le mirroir si j'ose vous la sortir... Mauvais point tout particulier pour Alive, vieille demo de Blind replanquée incognito pour l'occasion... Quelques titres tout de même ? Oui, les sympathiques même si pas franchement intéressants 6ème et 7ème titres, ou alors le sympathique et là par contre intéressant 12ème titre, du haut de son riff sautillant au groove cosmique et son refrain au son quasi-doomistique... Par déontologie chronicale (?), je me dois tout de même de vous signaler qu'est/était disponible à prix prohibitif (26 euros !?!!?) une superbe version limitée digipak (enfin j'dis limitée...) avec un DVD présentant des extraits des clips du groupe (pourquoi ne pas avoir mis les clips en entier d'ailleurs ? Ah, ils doivent être sur un DVD officiel qu'il faut acheter...), ainsi que quelques vidéos où vous aurez le plaisir de voir entre autres Jon Davis en train de porter un carton, Jon Davis en train de faire des gammes, Jon Davis en train de manger des beignets... et ce genre de vidéos bêtes et inutiles ô combien indispensable à tout fan qui se respecte ! Enfin... Pas la plus juste de mes chroniques... je vous rassure pas le plus juste de leurs disques non plus...

note       Publiée le mardi 14 septembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Take a Look in the Mirror".

notes

Note moyenne        47 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Take a Look in the Mirror".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Take a Look in the Mirror".

GrahamBondSwing › jeudi 7 mai 2020 - 15:03  message privé !

hé, Hé, je l'ai écouté pour la première fois en entier ce matin (mieux vaut tard que jamais, comme me le disait captain obvious). Alors sur la version que j'ai, en ghost track, il y a la reprise de Metallica "One" tiré d'un show live un peu gonflant sur MTV, rien que ça c'est couillu. Sinon, effectivement, dès le deuxième titre, j'ai commencé à trouvé le crin-crin un peu long... mais bon, ça reste du Korn et donc pas complétement à chier non plus selon le principe "mon plafond, reste ton plancher". A noter sur Alive, à un moment, Jonathan Davis growle comme un vrai chanteur de Death, quel mec, quand même !

Note donnée au disque :       
Raven › jeudi 22 novembre 2018 - 13:46  message privé !
avatar

La funkindus-death-wave d'"Alive" passe crème, finalement.

Note donnée au disque :       
born to gulo › jeudi 22 novembre 2018 - 07:51  message privé !

J'ai relu y a pas 2 jours ce que j'en avais dit y a des années, je me suis presque donné envie de le réécouter... Mais je resterai sur mon souvenir beaucoup plus récent, où la seule chose que je retenais était "Everything I've known", superbe il est vrai.

Note donnée au disque :       
Langouste-mayonnaise › mercredi 21 novembre 2018 - 23:28  message privé !

+1 à choisir il porte mieux le baggy (voire pire : le sarouel ?) qu'un vieux Limp Bizkit. Puis tant qu'on est dans les aveux : j'adore Counting on Me.

Note donnée au disque :       
Raven › mercredi 21 novembre 2018 - 22:34  message privé !
avatar

Tiens puisqu'on y est... Passe toujours aussi bien celui-là ! Il est plus trivial que ceux d'avant mais là c'est pas un défaut, c'est bien catchy et bouncy, "kébabisant", à ce niveau c'est plus du koRn c'est du kon... je l'écoute un peu comme un Infectious Grooves qui voudrait serrer de la gothpouf.

Note donnée au disque :