Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBrain Leisure › Mindfire

Brain Leisure › Mindfire

11 titres - 61:47 min

  • 1/Eternal part 1
  • 2/Deadful hate
  • 3/Discipline us
  • 4/Mindfire
  • 5/Eternal part 2
  • 6/Million faces
  • 7/Never trust a smile
  • 8/Teknology
  • 9/Preach [club mix]
  • 10/Beyond the limits
  • 11/Eternal part 3

enregistrement

Ecrit et enregistré par D.Debert, Paris, 1994

line up

Dominique Debert (tous instruments et chant)

chronique

Styles
electro
Styles personnels
electro-dark

L'exemple de Brain Leisure est mémorable à plus d'un titre. Tout d'abord parce qu'à l'époque de 'Mindfire', les projets français de ce genre n'étaient pas forcément légions et plutôt confidentiels. Ensuite, non seulement la production d'un album dans ce domaine en France était encore peu fréquente, mais une signature sur un label emblématique (malgré une politique contestable et une qualité vraiment relative) des musiques gothiques et industrielles était de surcroît rarissime (on notera dans un autre registre et à peu près à la même époque la signature de Corpus Delicti également pour le marché américain). L'electro de Brain Leisure à son propre univers, sa propre atmosphère : à la croisée de l'electro-dark du début des 90s (beats 'dansants' ambiances sombres et mélodies assassines) et des gimmicks plutôt années 80s (des réminiscences cela dit, il ne s'agit pas de new wave), Brain Leisure installe ses nappes (sa spécialité), ses boucles légèrement EBM et une rythmique tour à tour légère (le mémorable 'Deadful hate' qui ouvre l'album) ou emballée sur les tubes 'Tteknology', 'Beyond the limits'. La voix assez atypique pour ce genre (naturellemnt aigue et ici pitchée un peu plus) contribue à créer cette ambiance très particulière mêlant mélancolie, état dépressif et colère. La mélodie et les nappes sont les forts de cet album prenant qui a certes un peu vieilli mais dont la recette fait toujours mouche. Comment résister aux vertus paranoïaques du superbe 'Never trust a smile' et de son extraordinaire mélodie, ou aux beats effrénés d'un 'Teknology' survitaminé. Les ambiances morbides de 'Mindfire' ou la tristesse de 'Eternal part 2' provoquent l'émotion la plus vive tant on sent que l'artiste s'est investi dans les thèmes qu'il aborde. L'ami Dom étant de retour, une version réactualisée de cet album est en cours, de même que des nouveaux travaux que l'on espère tout aussi riches. Honnête, sincère, émouvant...Incontournable.

note       Publiée le mardi 14 septembre 2004

partagez 'Mindfire' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mindfire"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mindfire".

ajoutez une note sur : "Mindfire"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mindfire".

ajoutez un commentaire sur : "Mindfire"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mindfire".