Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDelerium › Faces, forms and illusions

Delerium › Faces, forms and illusions

cd | 9 titres

  • 1 Monuments of deceit
  • 2 Mecca
  • 3 Inside the chamber
  • 4 Sword of Islam
  • 5 New dawn
  • 6 Certain trust
  • 7 Hidden mask
  • 8 Strangeways
  • 9 Subvert-Wired archives-Siege of atrocity

enregistrement

Ecrit et enregistré par Bill Leeb, Michael Bach (1 & 2), Rhys Fulber, Vancouver BC, Canada, 1989

line up

Rhys Fulber (tous instruments et mix), Bill Leeb, Michael Balch

chronique

Styles
ambient
electro
Styles personnels
electro-ambient ethnique

Premier side-project reconnu de Front Line Assembly, Delerium est quasiment aussi vieux que son alter ego electro-indus. Ce premier album est marqué par les basses analogiques rondes et hypnotiques caractéritisques du duo canadien. La différence se trouve essentiellement dans une rythmique plus tribale et mécanique, une atmosphère empruntant pour grande part aux musiques orientales ('Mecca', 'Sword of Islam') mais aussi dans des plages ambient très éthérées et agrémentées de samples de chants grégoriens ou orientaux (pour la plupart féminins) qui seront la marque de fabrique du projet par la suite ('Inside the chamber', 'New dawn' ou encore 'Hidden mask'). Un petit côté néoclassique que l'on retrouvera chez Necrophorus (side-project de Raison D'Être) sur 'Certain trust' (arpèges de harpe, percus metalliques), tandis que le tryptique de fin 'Subvert-Wired archives-Siege of atrocity' (en fait une erreur d'indexation de plages) synthétise tous ces éléments en révélant le côté electro propre à FLA mais aussi plus épurée et qui s'atténuera au fil des albums pour donner à Delerium sa propre personnalité. Même s'il reste quelque peu prisonnier de l'héritage de son alter ego, Delerium offre des horizons différents ainsi qu'un côté mystique qu'il n'y pas chez FLA. Certes la réussite ne sera pas au rendez-vous à tous les coups, mais la grande qualité de la majorité de la discographie du projet le rend incontournable lorsque l'on aborde l'electronic ambient. Un bon début comme l'on dit souvent...

note       Publiée le vendredi 27 août 2004

partagez 'Faces, forms and illusions' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Faces, forms and illusions"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Faces, forms and illusions".

ajoutez une note sur : "Faces, forms and illusions"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Faces, forms and illusions".

ajoutez un commentaire sur : "Faces, forms and illusions"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Faces, forms and illusions".

gybe › mercredi 21 juin 2006 - 10:53  message privé !
J'ai omis de dire que j'avais écouté un morceau ( vous dire lequel revelerait de l'exploit, je ne me souviens plus ) ressemble très très fortement à "New dawn" comme 2 gouttes d'eau.
Note donnée au disque :       
gybe › mercredi 21 juin 2006 - 10:48  message privé !
Très bonne entrée en la matière pour ce split. C'est apaisant.
Note donnée au disque :       
Marco › jeudi 2 septembre 2004 - 22:08  message privé !
avatar
Non les pochetets sont remaniées mais les images sont les mêmes
zen › jeudi 2 septembre 2004 - 22:04  message privé !
ouais en même temps les titres me disent rien non plus... si ils changent les pochettes lors des rééditions ça complique tout !
cyberghost › samedi 28 août 2004 - 13:20  message privé !
Par contre, pas la peine de chercher le nom de Bill Leeb dans les livret de Remission et Bites, il y officiait sous le nom de Wilhelm Schröeder, me semble-t-il...