Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMr. Bungle › Bowel of chiley

Mr. Bungle › Bowel of chiley

cd | 14 titres | 44:16 min

  • 1 For No Reason [02:48]
  • 2 Nicotina [08:38]
  • 3 Incoherence [01:07]
  • 4 Carousel [03:43]
  • 5 Evil Satan [02:36]
  • 6 Jumping Part One [03:05]
  • 7 Jumping Part Two [01:59]
  • 8 Cottage Cheese [01:14]
  • 9 You Can't Make Me Mad [01:48]
  • 10 [] [03:56]
  • 11 Freight Train [03:40]
  • 12 No Strings Attached [02:46]
  • 13 Fart in a Bag [01:11]
  • 14 Walkin' in Circles [05:37]

enregistrement

USA, 1987

line up

Trevor Dunn (basse), Mike Patton (chant), Trey Spruance (guitare), Hans Wagner (batterie), Theo Lengyel (saxophone), Scott Fritz (trompette)

chronique

Styles
metal
Styles personnels
funk fusion

"Bowel of Chiley" (ou "Bowl of Chiley" comme indiqué de manière erronée sur la couverture) est sans doute la démo la plus connue de Mr. Bungle. Surtout parce qu'elle a fait l'objet d'un pressage sur CD confidentiel dès 1991, auquel le groupe a pourtant rapidement mis le holà. Comme si les choses n'étaient déjà pas assez compliquées, on apprendra qu'il circule en réalité deux versions différentes du même disque, avec un ordre des titres différents, mais aussi des titres inédits que l'on ne trouve que sur l'un ou l'autre... Ce n'est que justice : un groupe simulant à un tel degré de perfection le foutoir le plus total ne doit pas s'étonner, après tout, d'un tel bordel dans sa propre discographie. "The Raging Wrath of the Easter Bunny" semble déjà un vieux souvenir alors que le délai de sortie entre ces deux démos ne dépasse même pas une année complète. Mr. Bungle n'a peut-être pas encore tout à fait trouvé son style, mais s'accorde les coudées franches pour en tout cas s'essayer à d'autres genres ; le jazz et le ska semblent les premiers à en faire les frais, trompette et saxophone s'octroyant une place de choix. Une première version de "Carnival" confirme d'ailleurs cette option. Rien d'étonnant non plus à ce que le seul rescapé du précédent essai soit "Evil Satan", le titre qui pointait déjà le plus clairement dans cette direction. On songe donc tout naturellement à Fishbone ("Freight Train") ou aux Bad Brains, voire les tous premiers Red Hot Chili Peppers ("Jumping Part One"), qui tous font alors sensation sur la côte Ouest. Si le son est correct, la production manque encore trop de caractère que pour vraiment affirmer Mr. Bungle tel qu'en lui-même. Néanmoins, l'étendue de leur énorme potentiel se révèle au grand jour et laisse à penser que, derrière le profil de phénomène de foire qu'ils se traînent, les membres de Mr. Bungle n'ont pas fait le chemin jusqu'ici pour se contenter de faire de la figuration. L'histoire continue...

note       Publiée le mardi 17 août 2004

partagez 'Bowel of chiley' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Bowel of chiley"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bowel of chiley".

ajoutez une note sur : "Bowel of chiley"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bowel of chiley".

ajoutez un commentaire sur : "Bowel of chiley"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bowel of chiley".

DesignToKill › samedi 3 mai 2014 - 21:25  message privé !

Je vais faire mon chieur mais : il y a une petite erreur "Une première version de Carnival ", c'est Carousel !

absinthe_frelatée › samedi 8 avril 2006 - 21:59  message privé !
Meilleur que son prédécesseur, ptet moins passe-partout... De belles trouvailles dans cet album (l'ambiance de () ou le riff ska de Walkin' In Circles).
Note donnée au disque :       
sergent_BUCK › mercredi 18 août 2004 - 14:54  message privé !
avatar
Là, ils passent aux choses sérieuses. Toujours avec un son plus que moyen, ils commencent leur délire : du gros métal au ska en passant par le funk et même un peu de reggae sur la 2e partie de "Jumping". Ca reste encore très brouillon par moments, mais on voit les bonnes idées qui affluent
Note donnée au disque :