Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBanco Del Mutuo Soccorso › Io sono nato libero

Banco Del Mutuo Soccorso › Io sono nato libero

cd • 5 titres

  • 1Canto Nomade Per Un Prigioniero Politico15:43
  • 2Non Mi Rompete5:03
  • 3La Citta'Sottile7:10
  • 4Dopo... Niente E'piu'lo Stesso9:54
  • 5Traccia II2:39

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Studio Dischi Ricordi, Milan, Italie, 1973

line up

Gianni Nocenzi (piano, piccolo), Renato D'Angelo (basse, contrebasse), Pier Liugi Calderoni (batterie, timpani), Francesco Di Giacomo (chant), Marcello Todaro (guitares), Vittorio Nocenzi (orgue, xylophone, synthétiseur)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
symphonique

Si vous aimez le Yes de la grande époque, je pense à celui qui nous a livré "Fragile", vous allez adorer le troisième Banco del Mutuo Soccorso. Je ne suis pas en train de me contredire en disant cela, même si je sais que je suis à l'exact opposé des comparaisons presqu'automatiques que je faisais du groupe avec le terrible triumvirat constitué par Greg Lake, Keith Emerson & Carl Palmer au sujet de leurs précédents albums. En réalité, comparer n'est pas la meilleure des méthodes, tout le monde le sait ; c'est bien souvent la manière la plus efficace qui soit pour induire le plus rapidement qui que ce soit en erreur. En réalité, la touche Yes, appelons la comme ça, a toujours été présente dans la musique de Banco. Comme toutes celles des autres groupes progressifs de renom, aussi. Difficile d'y échapper à vrai dire... Pour une raison que je ne m'explique pas particulièrement, cette influence précise est pourtant mieux mise en évidence ici. Serait-ce les lignes de basse qui paraissent familières ? Des parties de guitare acoustique de toute beauté sur "Non Mi Rompete" ? La partie de piano classique réminiscent de "South Side of the Sky" qui domine "La Citta' Sottile" ? Peu importe après tout. Ce qui compte par dessus tout, c'est le résultat. Et ce qui impressionne d'emblée, c'est que tout en demeurant outrageusement complexe (la plage titre qui d'entrée a tout d'un classique du genre), Banco parvient à devenir de plus en plus efficace, de plus en plus accrocheur si bien que "Io Sono Nato Libero" peut être très probablement considéré comme leur meilleur disque, celui où ils allient à l'exigeance de leur écriture la force mélodique des plus grands. Leurs deux albums précédents étaient déjà forts bons, et si on peut se permettre de faire le difficile en regrettant l'absence de titres plus ou moins flippés, il faut surtout s'en remettre à un constat sans appel ; le troisième album de Banco del Mutuo Soccorso n'a pas un seul titre faible. Pas un. De la toute grande musique progressive, avant l'inéxorable chute.

note       Publiée le mardi 17 août 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Io sono nato libero".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Io sono nato libero".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Io sono nato libero".

Aladdin_Sane › vendredi 15 février 2013 - 22:48 Envoyez un message privé àAladdin_Sane

Rien que pour le premier morceau on peut qualifier cet album de chef d'oeuvre, et cette voix ! Probablement ma préférée dans le monde du prog italien.

Note donnée au disque :       
passage › lundi 25 juillet 2005 - 04:45 Envoyez un message privé àpassage
Un bon disque pour les adulés Banco del mutuo soccorso... il est vrai notamment que le premier morceau est un grand moment de musique. Cependant je trouve que le disque sonne parfois (mais je chipotte) assez fade et que les sons (pour la dernière plage) ne sont pas toujours bien choisis. Mais dans l'ensemble le disque dégage une force, une personnalité et des atmosphères prégnantes. Du tout bon donc. 4,5/6
Note donnée au disque :