Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHJimi Hendrix › Band of Gypsys

Jimi Hendrix › Band of Gypsys

cd • 6 titres

  • 1Who Knows ?9:32
  • 2Machine Gun Hendrix12:31
  • 3Changes5:10
  • 4Power to Love6:53
  • 5Message to Love5:22
  • 6We Gotta Live Together5:46

enregistrement

Fillmore East, New York City, USA, 31 décembre 1969 et 1er janvier 1970

line up

Jimi Hendrix (guitare, chant), Buddy Miles (batterie, chant), Billy Cox (basse)

remarques

chronique

Styles
rock
blues
Styles personnels
blues rock > funk rock fusion

Les histoires qui peuvent se cacher derrière la mise sur le marché de certains disques peuvent laisser pantois. Bien que nous sommes loin de l'exploitation outrancière qui sera faite d'Hendrix peu après sa mort avec l'exhumation à tort et à travers de ses bandes enregistrées, l'album live du Band of Gypsys cristallise déjà une part du problème ; l'histoire de l'homme dépassé par sa propre légende. C'est vrai, au sein de l'Experience, il y avait déjà pas mal d'eau dans le gaz ; Noël Redding et Jimi Hendrix ne pouvaient plus se voir en peinture. De plus, l'ex-Animals, Chas Chandler, celui qui a offert sur un plateau d'argent à Hendrix la production sur mesure de ses albums, s'est vu lui aussi abandonner le navire, laissant le guitariste face à ses propres choix. Le raccourci paraît simple ; l'épisodique Band of Gypsys (quatre soirées d'existence face à un public médusé) serait la solution de remplacement. Rien n'est plus faux. En fait, ce sont des problèmes de droits qui vont amener Hendrix à créer cette nouvelle formation. Une affaires d'intérêt, de gros sous, prenant au piège l'artiste au sein du contrat qui était sensé le protéger. Bref, je vous passe les détails, je ne suis pas ici pour vous faire un historique (quoi que, jusqu'ici, ce ne fût rien d'autre...). En fait, oui, voilà ; Band of Gypsys est la "commande" exigée par Capitol que Hendrix va leur remettre sans broncher. Le gaucher s'exécute, amer, mais ne va pas bouder son plaisir ; il va joindre l'utile à l'agréable. Sa nouvelle formation comprend Billy Cox, pressenti au départ pour remplacer Redding, et l'incroyable chanteur/batteur Buddy Miles. Tout deux vont épauler, encourager, entraîner Hendrix vers une fusion blues rock funk sans doute encore aujourd'hui inégalée. Les plages sont relativement longues et laissent planer l'ombre d'une introspection jusqu'ici absente de son univers. Mais les temps changent et ceux-ci sont nourris par le doute et l'incertitude. Il y a une fébrilité, une tension, dans ces titres qui n'étaient pas forcément présents dans les enregistrements de l'Experience. Le Band of Gypsys ne rechigne pas à s'aventurer dans des recoins plus obscurs, mais les effets sont aujourd'hui justifiés, s'inscrivent dans un contexte et ont désormais un sens ("Machine Gun"). L'ironie veut que Hendrix, décédé peu de temps après, ne touchera pas un kopeck pour cette dernière commande. Une commande au-delà de toute espérance.

note       Publiée le jeudi 12 août 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Band of Gypsys".

notes

Note moyenne        19 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Band of Gypsys".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Band of Gypsys".

The Gloth › lundi 10 août 2015 - 11:42  message privé !

Je viens de lire en détail cette histoire de contrat et de commande pour Capitol Records, c'est dans le livret du cd de Curtis Knight & The Squires, groupe où Hendrix était bassiste et parfois guitariste.

Alvus Dei › samedi 21 juin 2014 - 14:46  message privé !

Tiens d'ailleurs la chronique de "Goulag Blues" c'est pour quand? ;) On veut Mirjlovsky sur Guts nah mais oh !!!

Note donnée au disque :       
pinnickX › lundi 29 décembre 2008 - 14:47  message privé !

Triste période pour les batteurs Hendrixiens, entre ce Buddy Miles groovy et Mitch Mitchell, plus jazzy, il y a peu ... sic ...

Note donnée au disque :       
zbr › vendredi 17 août 2007 - 01:46  message privé !
increvable ce skeud
Note donnée au disque :       
Botherhood › dimanche 4 février 2007 - 17:02  message privé !
"Who Knows" et "Machine Gun" sont deux chef d'œuvres. Buddy Miles est excellent.
Note donnée au disque :