Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTherion › Lemuria - Sirius B

Therion › Lemuria - Sirius B

cd • 10 titres • lemuria

  • 1Typhon
  • 2Uthark runa
  • 3Three ships of berik (part 1) : calling to arms & fighting the battle
  • 4Three ships of berik (part 2) : victory
  • 5Lemuria
  • 6Quetzalcoatl
  • 7The dreams of swedenborg
  • 8An arrow from the sun
  • 9Abraxas
  • 10Feuer overture / prometheus entfesselt

cd • 11 titres • sirius b

  • 1The blood of kingu
  • 2Son of the sun
  • 3The khlysti evangelist
  • 4Dark venus persephone
  • 5Kali yuga (part 1)
  • 6Kali yuga (part 2)
  • 7The wondrous world of punt
  • 8Melek taus
  • 9Call of dagon
  • 10Sirius B
  • 11Voyage of gurdjieff (the fourth way)

enregistrement

Modern Art studio, Stockholm, d'avril à juillet 2003 et septembre 2003. Ingénieur du son : Sami Karppinen. Smecky studio, Prague, septembre 2003. Ingénieur du son : Jan Holzner.

line up

Christofer Johnsson (guitares électriques, mandoline [17], chant [1, 3], claviers [8, 10]), Kristian Niemann (guitares électriques, guitares acoustiques, mandoline [17]), Johann Niemann (basse, fretless [5], mandolin [17]). Musiciens additionnels : Richard Evensand (batterie [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 16], gong [16]), Steen Rasmussen (hammond organs, mellotrone [5]), Jens Nyborg (prima balaika 1, prima domra, alto domra), Swen Lindblad (prima balaika 2), Kavi Björkqvist (prima balaika 3), Lars Somod Jensen (church organ [17]), Mats Levén (chant [2, 9, 11, 13, 16]), Piotr Wawrzeniuk (chant [5, 7, 10, 14, 15, 18]), Peter Mossman (narration [5]), Anna-Maria Krawe (soliste soprano, [1, 8, 9, 12, 14, 17, 18, 19]), Jana Binova-Koucka (soliste soprano, [7, 13, 15]), Ulrika Skarby (soliste alto [5, 8, 12,14,18]), Tomas Cerny (soliste ténor [1, 13, 15, 17, 21]), Jaromir Bélor (soliste basse [17]), Michael Schmidberger (soliste basse [1, 8, 10, 14]), Jitka Tomsiekova (oboe), Petra Cermakova (horn)

remarques

Il s'agit d'un double album séparé en deux parties distinctes : "Lemuria" (titres 1 à 10) et "Sirius B" (titres 11 à 21).

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
heavy metal symphonique

J'étais déjà septique sur la capacité de Therion à produire un nouvel album digne de "Theli" ou encore "Vovin", mais... j'ai craqué l'autre jour en me baladant au Virgin. Je suis passé devant ce fameux "Lemuria / Sirius B." presque par hasard et je l'ai acheté ! L'objet est ambitieux et le packaging original et travaillé. Moi qui accusait le groupe de tourner en rond depuis pas mal de temps, me voilà servi ! On sent en effet sur ce double album une nette évolution au niveau des compositions qui sont plus nerveuses, plus incisives, et surtout l'inventivité mélodique qui faisait cruellement défaut au groupe depuis "Vovin" est de retour. Christofer Johnsson en a fait des efforts sur ce nouvel opus. Johnsson est en effet le roi de la mélodie, il est parvenu à créer des morceaux vifs, que dis-je, virevoltants, accueillant un ensemble classique au grand complet : le Prague Philarmonic Orchestra, pour ne pas le nommer. Mais malheureusement, l'évolution musicale dont je parle plus haut s'accompagne également d'une orientation typée hard rock encore plus prononcée que sur les disques précédents. Et c'est bien là le problème : d'un côté j'adhère à ce sens de la mélodie, certes parfois un brin facile, mais toujours entrainant, j'apprécie les interventions des solistes classiques, et dans une moindre mesure celle des choeurs, mais de l'autre j'ai de plus en plus de mal à supporter tous ces tics horripilants issus du hard rock des années 80. Quand j'entends ce gachis, j'enrage à la pensée de ce que Therion aurait pû devenir s'il avait continué dans un style plus noir et plus profond (Ah qu'il est loin le temps de "The beauty in black"...), au lieu de cette impression de légèreté et de superficialité qui domine ici. Alors non, "Lemuria / Sirius B" est loin d'être un mauvais disque ; il a même je pense tout pour plaire à un certain public, mais pour ma part, conscient que Therion n'évoluera jamais dans le sens que j'aurai souhaité, l'aventure se termine ici.

note       Publiée le mercredi 11 août 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lemuria - Sirius B".

notes

Note moyenne        22 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lemuria - Sirius B".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lemuria - Sirius B".

zugal21 › jeudi 28 novembre 2013 - 22:35  message privé !

J'aime bien la foutaise ésotérico rigolote en musique sur ces skeuds. Mais c'est un rachat de cette semaine ...je l'avais revendu... en même temps j'aime le concept et les livrets

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 28 novembre 2013 - 22:32  message privé !

Je crois que j'avais écouté Sitra Ahra d'une oreille on ne peut plus distraite. Complétement chiant, mais Din poutrait sévère. Kali Yuga III plaisante aussi, je n'ai gardé que ça.

Note donnée au disque :       
The Gloth › jeudi 28 novembre 2013 - 11:25  message privé !

Pas entendu celui-là, mais si tu veux retenter je te conseille "Secret of the Runes", pour moi c'est de loin leur meilleur. "Theli" n'est pas mal non plus, mais plus inégal et avec un son plus kitsch.

Demonaz Vikernes › mercredi 27 novembre 2013 - 19:05  message privé !

Le seul Therion que j'ai écouté/subi. Une purge, insupportable.

Note donnée au disque :       
zugal21 › mardi 26 novembre 2013 - 23:20  message privé !

Nette préférence pour "lemuria". Sinon j'aime beaucoup les thèmes et l'artwork des livrets. Par contre, à pas trop écouter souvent, genre ça gave vite

Note donnée au disque :