Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCamerata Mediolanense › Musica reservata

Camerata Mediolanense › Musica reservata

cd • 12 titres

  • 1Il lupo
  • 2Notturno
  • 3Rosmunda
  • 4Steganografia
  • 5La madre cattiva
  • 6Esecuzione
  • 7Bardo, messagero
  • 8Trilogia della danza magica: Il ricordo dei giochi delle spose del vento
  • 9L'eco
  • 10La grande corsa
  • 11La fine di Rosmunda
  • 12Toccata in sol min.

enregistrement

St Gabriel Studio, Bologne, Italie, juillet 1994. Les trompettes et les cors ont été enregistrés à Milan en avril 1994

line up

Lupo Rosso (chant), Luminitça (chant féminin), Elena P. (clavecin, synthé, accordéon, percussions), Emmanuella Zini (timpani), Manuel Arnoldi (percussions), Pier Pezzoni (percussions, choeurs), Francesca Nicoli (chant féminin), Stefano Saguatti (chant), Davide Paracolli (trompette), Daniele Bianchi (cor), Marco Redondi (chant, choeurs)

remarques

La 'Toccata in sol min' a été composée par Leonardo Leo (1694-1744). Cette version est le tout premier enregistrement de cette pièce.

chronique

Styles
musique classique
gothique
Styles personnels
gothique folk martial / néoclassique cab

Intro au clavier, roulements de tambour...pas de l'indus symphonique, ni même du dark folk...Voici les Italiens de Camerata Mediolanense dont la particluarité première réside dans l'usage intensif de percussions qui constituent l'essentiel de la trame des morceaux...hé oui, nulle guitare ou basse, tout ici est roulements et claviers. La formule est assez particulière et séduisante car elle permet l'exploration d'une palette d'émotions intéressantes. On glisse ainsi de l'aspect martial de 'Il Lupo' à une touche plus rituelle ('Rosmunda', 'Esecuzione') pour se plonger dans des atmosphères presque cabaret ('Notturno'et ses plages d'accordéon), voir baroque ('La madre cattiva', 'Toccata in sol min'). Si les percussions sont le coeur et l'essence de Camerata Mediolanense, elles savent se faire discrète et plus étouffées, voir inexistantes, sur des pièces pour chant féminin seul ('Notturno', 'La Madre cattiva') pour le mettre en valeur ainsi que le clavecin, autre instrument très usité. Les titres composés sur des structures de roulements sont généralement interprétés en duo avec voix masculine grave, secondée par le timbre plus étheré de la chanteuse. Et là, le groupe nous réserve une surprise puisque nous retrouvons en invitée sur trois chansons Francesca Nicoli de Ataraxia qui pousse la chansonnette sur les deux parties du thème de 'Rosmunda' ainsi que le premier niveau de la 'Trilogie de la danse magique'. La principale qualité de Camerata Mediolanense est de marier avec brio l'intensité de la musique martiale avec une touche de mélancolie plus intimiste et atmosphérique. Si la production n'est pas aussi parfaite qu'on aurait pu la souhaiter pour une telle approche, elle reste suffisamment bonne pour faire de ce premier essai un bien bel album très personnel dont les mélodies ont un charme des plus séduisants.

note       Publiée le lundi 21 juin 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Musica reservata".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Musica reservata".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Musica reservata".

novy_9 › samedi 14 septembre 2013 - 18:40  message privé !

alors les ré-éditions comportent peu ou pas d'inédits, morceaux live, 7 inch et titres de compilations, en gros 5 ou 6 titres bonus sur chaque cd ... mieux vaut garder son argent pour le dernier cd version box qui comportent 3 cd et qui est superbe !!

Note donnée au disque :       
novy_9 › lundi 6 mai 2013 - 09:31  message privé !

mhm je me demande bien quel seront les bonus .. ils n'ont jamais été très prolifique ces italiens ... je sens bien les lives ...

Note donnée au disque :       
Twilight › lundi 6 mai 2013 - 00:54  message privé !  Twilight est en ligne !
avatar

Visiblement, le groupe ressort toute sa discographie en version double cd le mois prochain

E. Jumbo › jeudi 19 mars 2009 - 22:59  message privé !

Superbe album, des percussions parfois très présentes, mais j'irais pas jusqu'à appeler ça du gothique martial. "La Madre Cattiva", sublime...

Note donnée au disque :       
Slugbait › samedi 30 juillet 2005 - 19:34  message privé !
Je découvre cet album et c'est vraiment excellent! Il Luppo est une magnifique piece; et les percussions sont tres bien traitées (on est bien loin des tambourinages blutharschiens)... En tout cas ils doivent etre riches, si ils ont un vrai clavecin...
Note donnée au disque :