Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSuicide Commando › Critical Stage

Suicide Commando › Critical Stage

  • 1994 • Off beat SPV 084-22122 • 1 CD

cd • 12 titres • 51:42 min

  • 1Critical stage04:19
  • 2Sheer horror05:16
  • 3H.I.V.+04:09
  • 4Traumatize03:43
  • 5So many questions04:28
  • 6Time04:16
  • 7Fate04:37
  • 8Necrophilia03:49
  • 9Revenge04:55
  • 10Where do we go from here?04:15 [chant par Dirk Ivens]
  • 11Under God's eyes04:54
  • 12The dreamhouse (mental version)02:53

enregistrement

Enregistré par Eric Van Wonterghem, Belgique, 1994

line up

Johan Van Roy (tous instruments et chant)

Musiciens additionnels : Dirk Ivens (chant sur 10)

remarques

chronique

Après une multitudes de démo-tapes et de participations à diverses compils', le belge Johan Van Roy atterrit chez Off Beat, alors structure montante de l'electro indus et goth en Europe, créneau déjà occupé par le label mythique Zoth Ommog. L'electro-indus de Suicide Commando n'est peut-être pas extraordinairement originale, mais elle a le mérite d'être bougrement efficace tant par son chant saturé et vindicatif que par la répétitivité de ses rythmiques, les nappes atmosphériques froides et les mélodies distillées tel un poison mortel. Il faut dire que l'héritage de Klinik (groupe phare des 80s et compatriotes de Van Roy) est plus que présent, à la différence que Suicide Commando apparrait plus accessible en raison justement de ce côté 'mélodique' et 'dansant' par moments (le hit 'Traumatize', le speedé 'Necrophilia'). Ce qui ne veut en rien dire que Suicide Commando fait de la pop, loin de là. Le morceau-titre ouvre l'album et déjà déferlent des rythmes sortis tout droit d'une usine en pleine activité et des nappes à haute teneur 'toxique'. On retrouve plus loin une version chantée de ce morceau avec 'Where do we go from here ?' avec rien de moins que Dirk Ivens (Klinik, Dive, Sonar). La spécialité de S.C., electro lourde et dark, est infusée dans les moments infernaux que sont 'H.I.V.+', 'Sheer horror', l'excellent 'Time' ou encore 'Under God's eyes'. Un véritable cauchemar où la température menace d'atteindre le zero absolu : en bref, un des meilleurs travaux du belge, avis qui se mesure d'autant plus à l'aune de ses dernières sorties plus que médiocres...

note       Publiée le vendredi 18 juin 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Critical Stage".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Critical Stage".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Critical Stage".

juj › lundi 5 novembre 2007 - 23:10  message privé !
ah voilà, il me semblait bien que j'avais retrouvé récemment un groupe, un de plus, à côté de qui Suicide Commando peut retourner mixer sur le char FG
Note donnée au disque :       
juj › mardi 9 octobre 2007 - 22:33  message privé !
j'insiste, mais je redécouvrais récemment Morgue, les brésiliens, et ils mettent Yoyo à l'amende en un coup de freezer dans les dents - SC c'est quand même super emo et à cape, à côté
Note donnée au disque :       
juj › vendredi 28 septembre 2007 - 12:06  message privé !
et puis le meilleur morceau, en étant aussi objectif que possible, c'est quand même Where do we go from here, faut bien le dire (et le final pumping de necrophilia, d'accord)
Note donnée au disque :       
juj › samedi 7 octobre 2006 - 21:43  message privé !
c'est qd même un millier de fois plus neuneu que Klinik
Note donnée au disque :       
Les.Mondes.Gothiques › lundi 19 juin 2006 - 23:02  message privé !
Tu as l'AIr de t'y cONNAitRe en ODEur de CAMIsOLes et de MEDOcs ! VIEux cINGlé va ! ;-)