Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAbsorbed › Visions in bloodred

Absorbed › Visions in bloodred

cd • 11 titres

  • 1Exile the breeding spawn
  • 2Lost in human carnage
  • 3Twisted backwards
  • 4World of dismemberment
  • 5Enter the blood dominion
  • 6Ripping revelations
  • 7Back to infinity
  • 8Foul worlds decay
  • 9Angelic visions in bloodred
  • 10Fleshpile
  • 11Regulate the killings

enregistrement

Canal street productions, Pr studios.

line up

Jeroen (basse), Ferdy (guitare), Jim (chant), Michel (batterie), Jeroen (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Quel que soit le style de musique pratiqué, on retrouve toujours des groupes qui s'inspirent de leurs influences, et d'autres qui les plagient tout simplement. Et bien Absorbed se trouve être pile au milieu entre ces deux "catégories". Ce combo hollandais joue le death old school tel qu'il a été établi par Entombed, Dismember et consorts... Et à partir de là tout est dit : les mêmes rythmiques speed, alternant avec passages thrash, les mêmes types de riffs (tremolo pick, power' chords, et quelques mélodies disséminées çà et là à la manière d'un "Dismembered"). Quand je dis tout pareil, cela va même jusqu'à la prod', qui sonne terriblement "sunlight". Alors pourquoi 4 ? Et bien parce que comme je l'ai dit plus haut, Absorbed s'inspire méchamment mais ne plagie pas pour autant. J'entends par là tout simplement que le disque est excellent ! Les riffs percutent bien comme il faut, les enchaînements sont toujours bien sentis, seule la voix me laisse un peu froid car pas assez criée à mon goût. Mais pour le reste les 35 minutes de ce disque passent comme une lettre à la poste ! La construction générale est très bien faite d'ailleurs, avec des titres possédant chacun leur propre personnalité (avec quelques perles comme "Lost in human carnage", "Regulate killings" et d'autres...), un morceau "death instrumental" excellent ("Back to infinity"), une boucherie hyper speed de moins de deux minutes histoire de bien réveiller ("Foul wolrds decay") et le dernier morceau parfait pour terminer l'album en beauté. Bref, si l'on a franchement l'impression d'entendre les B-sides de "Like an everflowing stream" ou "Left hand path" on passe cependant un très agréable moment avec Absorbed (je peux vous dire qu'il a tourné ce disque), et c'est ce que je retiendrais au final : un bon disque, sans personnalité certes, mais un bon disque...

note       Publiée le samedi 5 juin 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Visions in bloodred".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Visions in bloodred".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Visions in bloodred".