Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLugubrum › De vette cuecken

Lugubrum › De vette cuecken

8 titres - 40:38 min

  • 1/ Apéritif
  • 2/ Attractive to the flies
  • 3/ In den ghoot by kaerschlight
  • 4/ De maeghere cuecken
  • 5/ De vette cuecken
  • 6/ Dust binst drinken
  • 7/ Robust shades of brown
  • 8/ Poussy-café

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré aux Lugubrum Studios de février à avril 2002.

line up

Barditus (chant), Midgaars (guitares, banjo, mandoline), Kundalingus (basse), Svein (batterie, synthés), Bhodidharma (alto saxophone)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Je n'avais jamais entendu parler de ce groupe belge, Lugubrum. Je dois même avouer ne pas connaitre grand chose à la scène belge de black metal (bon, OK, y'a bien Enthroned, mais je suis pas vraiment fan). Voici donc que je m'apprête à vous parler de ce "De vette cuecken". Au premier abord, il s'agit de 6 morceaux de true black traditionnel (+ intro et outro - très intéressantes d'ailleurs, sombres et inquiétantes) dans un style proche de Darkthrone (pour faire original peut-être !!??!!!), mais aussi de Judas Iscariot dans l'ambiance et les enchainements. J'aurais très bien pu m'arrêter là après 4-5 écoutes. Oui, mais voilà, plus j'écoute cet album, plus j'ai envie de le ré-écouter, alors que, semble-t-il, il ne s'agit que d'un album de true black comme il en sort des dizaines tous les mois (j'exagère à peine...). En écoutant et ré-écoutant, on remarque tout un tas de petits détails intéressants et originaux qui donnent à l'album un plus indéniable, l'originalité qu'il manquait. Déjà que la qualité était au rendez-vous, on a en plus quelques notes de saxo donnant une impression de malaise (comme sur "De vette cuecken" qui donne son nom à l'album - comme par hasard...), de folie supplémentaire, comme si on se trouvait en plein milieu d'un spectacle de bêtes de foire et autres "freaks" difformes. Les guitares, parfois dissonnantes, renforcent encore un peu plus ce côté déjanté, dérangeant et déplaisant. Du bon boulot en quelque sorte, à la fois traditionnel et original.

note       Publiée le lundi 24 mai 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "De vette cuecken".

notes

Note moyenne        15 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "De vette cuecken".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "De vette cuecken".

Rastignac › samedi 2 mars 2019 - 17:00  message privé !
avatar

Aussi réjouissant qu’un fond de cendar trempant dans de la bière. Mention bien pour ce saxo et ce chanteur le nez plein de grog, et ces guitares bourrées. + le banjo pour le fromage !

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › dimanche 6 mai 2018 - 12:49  message privé !

J'ai encore pas mal de mal avec celui-là, contrairement au précédent et au suivant.

merci pour le fusil... › dimanche 6 mai 2018 - 12:31  message privé !

De barblack, du coup.

Richter › dimanche 6 mai 2018 - 11:16  message privé !

Excellent album, chronique pas top top. Ca passe le black metal à la moulinette et au hachoir à viande. Qui reprendra une troisième assiette de barback ? Un album à déconseiller aux végétariens ! :P

Note donnée au disque :       
The Gloth › mercredi 21 mai 2008 - 09:15  message privé !
Super album. Le banjo y est encore assez présent, et j'aime particulièrement le bruit des mouches (joué par la guitare ?) qui planent sur plusieurs morceaux et qu'on imagine bien festoyer sur une pièce de viande suintante ("De vette cuecken" = "la cuisine grasse"). Et la pochette est magnifique, ça mériterait un poster... Maintenant c'est sûr que le son de grattes est un peu limite, ça changera à partir de l'album suivant.
Note donnée au disque :