Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNThe Neon Judgement › Mafu cage

The Neon Judgement › Mafu cage

cd • 12 titres

  • 1Awful day
  • 2The man
  • 3He's gonna drop
  • 4Be nice to me
  • 5Rise (I hope one day)
  • 61958
  • 7Voodoo nipplefield
  • 8Dead friend's body
  • 9Tomorrow in the papers
  • 10Antoine
  • 11TV treated
  • 12The man (remix)

enregistrement

Produit par Neon Judgement

line up

Dirk Da Davo (chant, basse, claviers, programmation, sampling), TB Frank (chant, guitares, sampling)

remarques

chronique

La prose de Marcel Proust n'a jamais été mon type de lecture favorite; pourtant la scène de la madeleine dont le goût ramène par association à des souvenirs passés me semble un grand moment de littérature. Il m'arrive exactement la même chose dès que j'entends les premières notes du superbe 'Awful day' qui ouvre magistralement 'Mafu cage'. J'ai aussitôt l'odeur très forte de cigarette froide et de poussière qui imprégnait la copie vinyl qui m'a fait découvrir The Neon Judgement chez un ami qui me remonte en mémoire. C'est aussi la vision des spots et des fumigènes lorsqu'elle passait dans les première fête goths où je me suis rendu...Toute une époque, celle où nous autres, semi-clones de Robert Smith, tournions nos regards vers la Belgique dans l'attente des nouvelles galettes de Poésie Noire, A split second, SigloXX, Neon Judgement...Attention, 'Mafu cage' n'est pas simplement un bon souvenir nostalgique, c'est surtout un excellent album aux mélodies solides, aux arrangements soignés et au feeling intact après toutes ces années. The Neon Judgement, comme pas mal de groupes belges de cette époque d'ailleurs, combinait dans sa musique des éléments cold wave et des sonorités électroniques. Boîte à rythmes martelante, presque tribale par moment ('The Man'), guitares glauques, le tout renforcé par quelques touches froides de clavier ('Awful day'), presque effrayantes, étouffantes parfois ('Voodoo nipplefield'). Niveau chant, on assiste à une combinaison d'un timbre rocailleux, sombre, désanchanté, doublé d'une voix plus désespérée au second plan ('Be nice to me', 'Rise'), quand elle n'est pas carrément trafiquée ('1958'). Si il ressort clairement que 'Mafu Cage' a été composé dans les eighties, de par la programmation rythmique, certains sons, une atmopshère, il n'a rien de démodé et ses excellentes chansons n'ont pas pris une ride. Assurément la plus grande réussite de Neon Judgement. A noter que la version cd propose quelques morceaux bonus dont le réussi 'TV treated'.

note       Publiée le samedi 15 mai 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mafu cage".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mafu cage".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mafu cage".

shinjuku thief › jeudi 6 août 2009 - 23:40  message privé !

Thats the way that you want it to beee , yeah !

Note donnée au disque :       
Solvant › dimanche 20 mai 2007 - 22:40  message privé !

Ici, j'y entends plus du Genet.

Note donnée au disque :       
matstriker › samedi 14 avril 2007 - 22:36  message privé !
Ca me donne envie de relire Un amour de Swann...ou pas