Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBKate Bush › The sensual world

Kate Bush › The sensual world

11 titres - 45:57 min

  • 1/ The Sensual World (3:57)
  • 2/ Love and Anger (4:42)
  • 3/ The Fog (5:06)
  • 4/ Reaching Out (3:12)
  • 5/ Heads We're Dancing (5:21)
  • 6/ Deeper Understanding (4:46)
  • 7/ Between a Man and a Woman (3:30)
  • 8/ Never Be Mine (3:44)
  • 9/ Rocket's Tail (4:07)
  • 10/ This Woman's Work (3:38)
  • 11/ Walk Straight Down the Middle (3:48)

enregistrement

Windmill Lane Studio, Dublin, Irlande, 1988-1989

line up

Kate Bush (piano, claviers, chant), Paddy Bush (mandoline, valiha, chœurs), Stuart Elliott (batterie), John Giblin (basse), David Gilmour (guitare), Michael Kamen (orchestration), Mick Karn (basse), Nigel Kennedy (violon), Donal Lunny (bouzouki), Charlie Morgan (batterie), Alan Murphy (guitare), Michael Nyman (arrangements de cordes), Del Palmer (basse, guitare, percussions), Yanka Rupkina (chant), Davy Spillane (cornemuse), Trio Bulgarka (voix), Eberhard Weber (basse), Jonathan Williams (violoncelle), Alan Stivell (harpe celtique, voix), Stoyanka Boneva (chant), Eva Georgieva (chant), John Sheahan (fiddle)

remarques

Il s'agit du pressage catonné japonais à tirage limité

chronique

Plus que tout autre album de Kate Bush, "The Sensual World" évoque la splendeur de la femme, lui rend hommage et respire la sérénité et la sagesse. Un tournant bien nécessaire après le tourbillon commercialement enivrant de "Hounds of Love" et sa ribambelle de prix, suivi de près par sa compilation multi platine "The Whole Story". Album mâture et outrageusement sensible, il est à plus d'un titre bien plus profond que ne l'était déjà son prédecesseur, mais faute de tube potentiel, "The Sensual World" fût perçu à tort comme un revers. C'est en réalité une porte ouverte à l'introspection, à la remise en question. Un temps d'arrêt dans une vie, pour se demander d'où l'on vient, voir le chemin parcouru derrière soi, et s'interroger sur la direction à prendre ensuite. A l'exception de trois titres au tempo un peu plus soutenu ("Love and Anger" avec le retour du Pygmalion David Gilmour, "Heads We're Dancing" et le titre bonus, "Walk Straight Down the Middle"), "The Sensual World" est un album qui respire, qui prend le temps de vivre et distille une ambiance sereine et contemplative d'une rare beauté. Kate Bush évoque la mémoire et les souvenirs d'enfance (le magnifique "The Fog"), la complicité ("Deeper Understanding"), voire la complexité du rapport homme/femme ("Between a Man and a Woman"), mais aussi les déceptions amoureuses ("Never Be Mine"). "This Woman's Work" est l'accomplissement de toutes ces choses, un aboutissement en soi, et sans doute, la plus belle chanson jamais écrite par Kate. Cette ambiance feutrée et dépouillée au possible, elle décide de lui donner des couleurs par l'entremise des Mystères des Voix Bulgares qui vont conférer au disque la puissance évocatrice du souffle passionnel. L'élément feu qui embrase tout sur son passage. D'un romantisme à fleur de peau, le superbe "The Sensual World" avait tout les atouts nécessaires pour en faire le dernier testament, l'album ultime de Kate Bush. "The Red Shoes" viendra hélas briser ce rêve quelques quatre années plus tard et ternir quelque peu son histoire.

note       Publiée le samedi 17 avril 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The sensual world".

notes

Note moyenne        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The sensual world".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The sensual world".

Aiwass › dimanche 1 avril 2007 - 09:53  message privé !
" This Woman's Work ", " Fog "... je préfère le précédent, plus marquant sans doute, plus coloré je sais pas, mais celui-ci à le même parfum de méditation, et cette douceur, cette caresse aaah...
Note donnée au disque :       
vargounet › jeudi 26 octobre 2006 - 22:47  message privé !
Et t'as bien raison ,excellent album pour se détendre et rêver.
Note donnée au disque :       
Nicko › jeudi 26 octobre 2006 - 22:05  message privé !
avatar
3,5€ cet après-midi à Gibert... Inutile de dire que je suis en train de l'écoute à l'heure actuelle ! :-)))
Fabb74 › vendredi 28 juillet 2006 - 11:03  message privé !
Encore une fois un magnifique album qui contient entre autre comme l'a dit progmonster une des plus belle chanson jamais écrite (allé, hop!) "This woman's work".
Note donnée au disque :       
Twilight › lundi 19 avril 2004 - 01:27  message privé !
avatar
Il suffit d'écouter Kate murmurer'mmmmm, yes' sur 'Sensual world' pour avoir tout compris...et que dire du merveilleux 'Fog' ? Avec 'Hounds of love', mon album préféré de la dame...
Note donnée au disque :