Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHypocrisy › The arrival

Hypocrisy › The arrival

9 titres - 40:13 min

  • 1/ Born dead, buried alive
  • 2/ Eraser
  • 3/ Stillborn
  • 4/ Slave to the parasites
  • 5/ New world
  • 6/ The abyss
  • 7/ Dead sky dawning
  • 8/ The departure
  • 9/ War within

enregistrement

Abyss studios, Aout/septembre 2003.

line up

Peter Tägtgren (guitare, chant, claviers), Mikael Hedlund (basse), Lars Szöke (batterie)

remarques

chronique

Peter Tägtgren est une machine, une espèce de bête pas humaine, une chose qui transforme les disques de groupes médiocres en ovni surpuissants (mais toujours médiocre héhé), nanti d'une imagination débordante qui lui permet de créer, créer et encore créer. Sauf qu'avec ce "The arrival", il faut bien dire qu'il ne s'est pas vraiment pris la tête ! Terminé ce côté moderne et "catchy" de "Catch 22", Peter a synthétisé les meilleurs éléments de ses albums précédents pour nous sortir ce qui constitue... un album d'Hypocrisy de plus... Oui, un album de plus, mais un bon ! A vrai dire, ce serait même le disque idéal pour débuter avec le groupe. Ambiance "spatiale", jolies mélodies (même si pas aussi accrocheuses que sur "Hypocrisy" ou "The final chapter"), gros refrains bons à être chantés sous la douche, prod' énorme (alors là c'est clair !), bref de l'efficace, du direct, du simple mais chiadé voilà comment se présente "The arrival". Ce qui me gêne un peu avec ce disque, c'est que chaque morceau est composé comme un tube potentiel, avec son refrain, son moment intense, perdant un peu le concept "d'album" tel qu'on pouvait le trouver sur "Hypocrisy" par exemple. On écoute (avec beaucoup de plaisir !) tous ces singles passer, l'étincelle s'allume parfois au détour d'un solo, d'une mélodie, mais elle ne se prolonge pas... C'est un peu ce qui me frustre au final ! "The arrival" aurait 1000 fois pu être un chef d'oeuvre, et il n'est au final que le disque à tubes du groupe (autrement dit, largement au dessus de la moyenne). A un niveau plus pointu, on retrouve cette alternance titres enjoués/ballades death metal qui a fait le succès du groupe, même s'il faut bien reconnaître que le groupe n'est vraiment pas convaincant quand il s'agit de jouer vite (cf "Born dead, buried alive", assez chiante, ou "New world" qui m'énerve, me demandez pas pourquoi j'en sais rien !), un comble pour un groupe qui a sorti "Osculum obscenum" tout de même ! Pour le reste rien à redire, c'est super efficace, enjoués ("Stillborn", "Dead sky dawning"), plus doom ("Slave to the parasites", "The departure"), ou conquérantes ("Eraser", "War within") même s'il faut bien avouer que mon point d'orgue personnel se situe sur "The abyss" (réenregistrée, datant de 1994)... Bref, comme dit plus haut, "The arrival", ou tout simplement un disque frais, mélodique, accrocheur... Pas mauvais, mais outrageusement facile en somme...

note       Publiée le mercredi 14 avril 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The arrival".

notes

Note moyenne        27 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The arrival".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The arrival".

Consultant en informatique › dimanche 26 mars 2017 - 23:37  message privé !
avatar

Top sidéral-glamouze. Regarde "The Departure" : c'est du Guns constipé, et avec un buvard coincé au fond de la gorge.

Morguurh › mercredi 14 mai 2008 - 14:03  message privé !
Bah moi je trouve ce CD plat comme tout à part peut Into the Abyss, Eraser et Born Dead Buried Alive sinon le reste bah je n´arrive pas à adhérer mais bon comme on dit il en faut pour tous les goûts et moi je m´en vais à une autre gamelle.
Abigail59 › samedi 2 février 2008 - 09:27  message privé !
Pas d'accord avec cette chronique, pour moi cet album st un des meilleurs d'Hypocrisy, et ce n'est pas parce qu'un morceau est compliqué qu'il est bon...qui aime Carnivore ?? CQFD
tom › jeudi 15 février 2007 - 00:43  message privé !
comment il fait le tas de graines (outre ses talents de producteur et pain) pour composer des titres de death méodique aussi catchy que "eraser" ? autant je ne supporte pas soilwork, dark tranquillity ect , mais la sensibilité mélodique d'hypocrisy et cette voix guttural pas chiante, c'est comme qui dirait le petit jesus en culotte de velours lol...
Note donnée au disque :       
KRegoR › dimanche 17 décembre 2006 - 15:08  message privé !
c s'imple j'adooooooooooooooore
Note donnée au disque :