Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThird Ear Band › S/t

Third Ear Band › S/t

  • 1970 - Harvest, TOCP-65787 (1 cd)

4 titres - 37:02 min

  • 1/ Air (10:32)
  • 2/ Earth (9:59)
  • 3/ Fire (9:22)
  • 4/ Water (7:09)

enregistrement

EMI Studios, St Johns Wood, Londres, Angleterre, 1969

line up

Glen Sweeney (tabla, perussions, chimes), Paul Minns (clarinette, flûte à bec), Richard Coff (violon), Ursula Smith(violoncelle)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
folk
ovni inclassable
world music
Styles personnels
psychédélique > avant garde

Malgré le descriptif élogieux que j'ai bien tenté de leur dresser, et au regard de l'instrumentation utilisée, rien ne peut malgré tout rapprocher le Third Ear Band des formations folk prog/folk rock de l'époque (de Mellow Candle à Tudor Lodge, en passant par les superbes Trees, Lindisfarne ou Steelye Span). C'est très certainement ce qui rend l'aventure difficile pour le commun des auditeurs, ne sachant pas trop à quel Saint se vouer. Mais ce deuxième album du groupe va littéralement pulvériser tout a priori et mettre définitivement sur orbite une musique qui ne se laisse pas prendre facilement. Le côté hypnotique des ragas est ici renforcé par le concept de l'album tout entier qui se veut une exploration sonore des quatre éléments fondamentaux que sont le vent, la terre, le feu et l'eau. Les percussions de Sweeney deviennent presqu'assourdissantes, et on se retrouve vite assaillis de torpeurs colorées ; de bleu, le ciel devient rouge, puis vert, puis violet. Il s'y fige dans une pose d'instantané aux mouvements kinétiques qui engourdissent notre esprit et figent nos membres dans un abandon presque comateux. Les sons, purs - acoustique oblige - affluent et refluent de toute part. Serait-ce cela l'extase ? Serait-ce cela le vertige des sens ? Alors que Pink Floyd prospecte déjà pour le placement le plus rentable auprès d'une banque Suisse, le Third Ear Band nous donne à goûter l'essence même du psychédélisme, dans ce qu'il a de plus tribal, sans apparats, sans fioritures. Frais. Et plus que tout ; vrai ! Quand le tempo s'accélère, c'est le battement de notre cœur qui s'emballe et suit cette cadence effrénée. Vite, vite, de plus en plus vite, sur des sentiers de lumière que l'on découvre avec une innocence enfantine retrouvée. On en a presque le tournis. Avec ses vertus quasi chamaniques, ce trip monumental qu'est le second disque du Third Ear Band n'a pas besoin d'être dégusté à dose massive pour révéler sa vraie nature ; celle d'un voyage initiatique, un retour aux sources... Aux origines...

note       Publiée le jeudi 8 avril 2004

partagez 'S/t' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "S/t".

ajoutez une note sur : "S/t"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

ajoutez un commentaire sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

WZX › samedi 14 juillet 2018 - 18:13  message privé !

Drôlement originale comme musique. Faut dire que le choix des instruments les portaient déjà pas à faire dans le tout-venant. (D'ailleurs le Proggy avait dû bien halluciné, parce que nous annoncer clarinette et flûte à bec pour un hautbois... Remarque en presque quinze ans personne n'a bronché)

necromoonutopia666 › jeudi 9 mai 2013 - 00:23  message privé !

Un des trucs les plus frais et génial que j'ai entendu dans le style. Si style il y a.

Note donnée au disque :       
sebcircus › mercredi 19 septembre 2012 - 15:36  message privé !

Un pur chef d'oeuvre, une musique totalement originale, cela ne ressemble à rien de connu la proportion entre les dissonances et les mélodies est parfaite. Rien n'est à jette

Crépuscule › samedi 19 novembre 2011 - 02:06  message privé !

on se prosterne

Note donnée au disque :       
born to gulo › jeudi 4 mars 2010 - 11:53  message privé !

la vérité, ça se tente - en ce moment-même, d'ailleurs