Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGLisa Gerrard › Duality (avec Pieter Bourke)

Lisa Gerrard › Duality (avec Pieter Bourke)

  • 1998 • 4AD CAD 8004 CD • 1 CD

10 titres - 45:49 min

  • 1/ Shadow magnet
  • 2/ Tempest
  • 3/ Forest veil
  • 4/ The comforter
  • 5/ The unfolding
  • 6/ Pilgrimage of lost children
  • 7/ The human game
  • 8/ The
  • circulation of shadows
  • 9/ Sacrifice
  • 10/ Nadir (synchronicity)

enregistrement

Enregistré à la maison à Gippsland, Australie par Pieter Bourke. Produit par Lisa Gerrard et Pieter Bourke.

line up

Pieter Bourke, Lisa Gerrard

remarques

chronique

Styles
gothique
heavenly
world music
Styles personnels
ethno heavenly

Celui-ci est multicolore. Il est aussi nocturne, mystérieux, agité de possessions sorcières et tissé d'entrelacs de sons et de notes multiples, et merveilleux. "Duality" est d'une très grande beauté sonore et mélodique, d'une richesse et d'une justesse remarquables dans ses arrangements et d'une puissante profondeur dans ses atmosphères : mystiques et étranges, orientaux, hautement mélodiques et ouvragés, ces trois-quarts d'heure d'étoiles, de danses et de sortilèges offrent à l'immense prêtresse des architectures musicales fascinantes et profondes, propres à la pleine mesure de son inégalable virtuosité. Des brumes glaciales aux creux chauds de la nuit, de la clochette céleste aux tablas de la jungle, de l'ancienne, sage et sombre, à la jeune possédée, les lieux et les rituels, les appels aux esprits s'enchaînent et se répondent en une somme spirituelle, d'ambiances et de mystique venues du bout du monde et qui dansent toutes ensembles sous une seule et même lune. Des chants d'oiseaux, des ruisseaux et des fontaines, de l'acoustique traditionnel et de l'imaginaire... "Duality" est un accomplissement sonore troublant et délicieux. Suspension ecclesiastique de "the unfolding", hypnose et mille et une nuits avec "Shadow magnet"... mondes souterrains... danse du serpent, "sacrifice" et "jeu humain". Sous les cieux lents des cordes comme dans les forêts humides des nombreuses percussions, Lisa habite, Lisa s'ouvre, Lisa prie et pleure, Lisa danse. "Tempest" et ses pluies de sons percussifs et nocturnes, ses cris d'oiseaux de nuits et son rythme captivant, "Forest Veil" ou le bain de minuit sous les palmes obscures d'une forêt tropicale. Hissant la riche finesse de ses compositions à la hauteur de sa voix indescriptible, Lisa Gerrard a trouvé avec Pieter Bourke les arcanes d'une musique à la fois très esthétique, et d'une puissante densité spirituelle. Autre prouesse, "Immortal memory" et son minimalisme semble six ans plus tard tourner le dos à ce riche "Duality", multiple et généreux. Ne faisons pas comme lui...

note       Publiée le dimanche 21 mars 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Duality (avec Pieter Bourke)".

notes

Note moyenne        25 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Duality (avec Pieter Bourke)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Duality (avec Pieter Bourke)".

Jacques Capelovici › jeudi 25 février 2010 - 10:22  message privé !

D’accord avec Wotz : Le plus magnifique des albums de Lisa Gerrard hors DCD

zugal21 › mardi 27 novembre 2007 - 09:38  message privé !

C' est vraiment très très beau.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › samedi 15 septembre 2007 - 09:43  message privé !
avatar
Le plus magnifique des albums de Lisa Gerrard hors DCD. Rien que pour 'The unfolding', 'The Human Game', 'Sacrifice', il a déjà son 6/6. Alors au grand complet... transcendant.
Note donnée au disque :       
trespass › jeudi 24 août 2006 - 13:21  message privé !
Dans mon TOP 10 de tout style et tout temps.
Note donnée au disque :       
Les.Mondes.Gothiques › mardi 5 octobre 2004 - 08:19  message privé !
PaS HUMaiNe, maIs Une bLOB !...
Note donnée au disque :