Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMorgoth › Cursed

Morgoth › Cursed

9 titres - 40:04 min

  • 1/ Cursed
  • 2/ Body count
  • 3/ Fail to temptation
  • 4/ Unreal imagination
  • 5/ Isolated
  • 6/ Sold baptism
  • 7/ Suffer life
  • 8/ Opportunity is gone
  • 9/ Darkness

enregistrement

Woodhouse studios, Dortmund, Allemagne.

line up

Carsten Offerbach (guitare), Marc Grewe (chant), Rüdiger Hennecke (batterie), Harald Busse (guitare), Sebastian Swart (basse)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death metal

Voici donc ce fameux "Cursed", adulé par certains, rejeté par d'autres, ce disque a la dure tâche de succéder à deux excellents maxi. Pour ma part, je me trouve plutôt dans la deuxième catégorie de personnes. Sans le rejeter, "Cursed" ne possède à mon sens pas la fougue de "the eternal fall", u la puissance de "Odium", et c'est là que se pose le problème en fait. "Cursed" est intrinsèquement un bon disque, mais coincé entre deux autres bien plus magistraux. Morgoth n'a pas prtis beaucoup de risques il est vrai. Continuant dans la voie lancée par les deux maxi, le groupe reste cantonné dans son death metal simple et direct, pas vraiment rapide, lorgnant même vers des groupes comme Bethlehem par moment. C'ets d'ailleurs le fait le plus marquant, le disque est sombre, très sombre. L'intro nous le prouve explicitement avec ses claviers insidieux et judicieusement posés qui n'ont pas pris une ride en 10 ans. Idem pour le son, plus profond, plus noir, plus "caverneux". Bref, une certaine ambiance recouvre ce disque, chose suffisament rare pour être notée. Seulement les parties death metal accrochent moins, les riffs se répètent, toujours les mêmes, palm mutés, et l'auditeur reste toujours dans l'attente du décollage... En vain. Le groupe reprend la recette qui avait marché sur ses précédents maxi en tentant d'y apporter plus de lenteur, d'ambiance, l'intention est louable, mais le groupe perd en accroche. Et au final d'ailleurs, ce sont les parties les plus lentes qui marquent, avec la voix de Mark Grewe très en forme (il sauve littéralement le disque). Je ne peux d'ailleurs m'empêcher de penser à Obituary à l'écoute de ce "Cursed", certainement dû aux vocaux une fois encore. Bref, à mon sens, mieux vaut se pencher sur "Odium", et à la limite ensuite remonter le temps et faire une pause sur "Cursed"...

note       Publiée le jeudi 18 mars 2004

partagez 'Cursed' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Cursed"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Cursed".

ajoutez une note sur : "Cursed"

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cursed".

ajoutez un commentaire sur : "Cursed"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cursed".

vargounet › samedi 12 mai 2018 - 20:20  message privé !

C'est un bon album mais qui est sorti juste après deux tueries totales, dur dur du coup.

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 12 mai 2018 - 19:52  message privé !

Cursed il se bonifie avec le temps. Rare sont les albums avec une telle ambiance et ces vocaux si particuliers. C'est bien, c'est beau, c'est.. bosch !

Note donnée au disque :       
vargounet › samedi 12 mai 2018 - 19:23  message privé !

Moins de fougue que les ep précedents et surtout moins de caractère au final.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › dimanche 4 septembre 2016 - 13:52  message privé !

Bon, vingt ans apres, l'intro a tout de meme vecue. Ca manque tout de meme de fougue a pas mal de moments, mais sinon le fan de Scream bloody gore, Bolt thrower ou d'Obituary devrait s'y retrouver.

Note donnée au disque :       
Dead26 › mardi 24 février 2015 - 08:07  message privé !

Non mais il est très bon ce Cursed, découvert quasiment dès sa sortie, l'accroche a été immédiate. C'est l'album de la maturité et de la sagesse juste après 2 bons EP qui donnaient moins dans la finesse. Meilleurs ambiance, ralentissement des tempos, compos plus travaillées et surtout ces vocaux à la dégueulée et plaintifs à souhait (genre J.Tardy). Du grand Morgoth à la meilleur époque. Toujours un immense plaisir de se le re-écouter !!!

Note donnée au disque :