Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTribes Of Neurot › 60°

Tribes Of Neurot › 60°

cd • 10 titres • 62:09 min

  • 1Trial
  • 2Markandeya
  • 3Left to wander
  • 4Broken ring
  • 5Cathartidae
  • 6Origin and destiny
  • 7All things must pass
  • 8Desire and delusion
  • 9Chance encounter
  • 10From Charon to Seoul

line up

Inconnu de façon précise

remarques

Titres 1, 3, 7 et 9 tirés de l'album "God of the center" (conspiracy records). Titres 2 et 6 tirés de "12" (Abuse records). Titre 4 tiré de la compilation "Release your mind" (Release entertainment). Titre 5 tiré de la compilation "Better red than dead" (AK press / Epitaph). Titre 8 tiré de la compilation "Arrythmia 3" (Charnel music). Le titre 10 est un inédit.

chronique

Styles
ambient

Cette compilation regroupe uniquement des enregistrements rares ou inédits ce qui en fait un objet d'un intérêt certain. En réalité on ne trouvera qu'un seul inédit sur cette galette ("From Charon to Seoul"), tous les autres titres étant issus de disques épuisés depuis longtemps ou de compilations plus ou moins introuvables aujourd'hui. Les morceaux sont pour la plupart répétitifs et hypnotiques, avec beaucoup de percussions ("Markandeya") et d'ambiances tribales. Certains titres distillent quant à eux des atmosphères assez sombres ("Left to wander") voire carrément inquiétantes comme sur l'excellent "Cathartidae". Les meilleurs morceaux de cette compilation, mis à part "Cathartidae", sont à mon avis ceux qui figuraient sur l'album "God to the center"). Je vous encourage vivement à jeter une oreille attentive sur cette compilation, qui j'en suis sûr, ne devrait pas vous décevoir.

note       Publiée le dimanche 29 juillet 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "60°".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "60°".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "60°".

KotL › mercredi 13 février 2008 - 14:31  message privé !
J'avais oublié à quel point "Markandeya" est efficace, à faible volume, lueur d'une simple bougie, une clope dans les doigts, et c'est parti pour un morceau incantatoire qui parait durer si longtemps ... qu'on en oublie de la fumer, la clope !
Marco › lundi 29 août 2005 - 21:22  message privé !
avatar
Peut-être les travaux les plus ambient 'évolutive' du projet, un régal.
Note donnée au disque :